Acheter de l’Anusol : médicaments contre les crises hémorroïdaires

Acheter de l’Anusol : médicaments contre les crises hémorroïdaires
Votez pour cet article

L’Anusol est un médicament disponible sous forme de pommade ou de suppositoires. Il a pour but de soigner les douleurs anales, les prurits anaux, mais également les crises hémorroïdaires. Il va servir exclusivement pour une utilisation rectale ou anale.

Comment se procurer l’Anusol sans ordonnance ?

L’Anusol sous forme de pommade ou de suppositoire est disponible en pharmacie uniquement et obligatoirement après présentation d’une ordonnance. Avant de vous procurer le produit, vous allez devoir réaliser une consultation médicale afin de savoir si c’est un médicament adapté pour votre peau et si vous ne présentez pas d’hypersensibilité à l’un des actifs.

Il faut savoir qu’aujourd’hui, si vous ne souhaitez pas vous déplacer chez votre médecin, parce que vous êtes gêné par vos soucis de santé et préférez ne pas en parler avec votre médecin habituel, vous pouvez demander une consultation en ligne. Par la suite, vous pourrez acheter votre médicament sur les sites de pharmacie en ligne et le recevoir à la maison en 24 H.

Commencez votre consultation en ligne pour acheter l’Anusol sans ordonnance

Les pathologies traitées par l’Anusol : dans quelles circonstances l’utiliser ?

Crise hémorroïdaire

Qu’est-ce qu’une crise hémorroïdaire ?

Une crise hémorroïdaire c’est l’apparition d’hémorroïdes au niveau anal et rectal. Il s’agit d’une prolifération d’hémorroïdes (formation de varices des veines au niveau de l’anus et du rectum).Il existe deux types d’hémorroïdes différents qui peuvent provoquer une crise hémorroïdaire :

  • Les Hémorroïdes internes : Ils se trouvent à l’intérieur du rectum. Peu douloureux et sans conséquence, le patient va ressentir qu’il est touché par des hémorroïdes que lorsqu’il ira aux toilettes ou qu’il sera touché par des flatulences.
  • Les Hémorroïdes externes : Ils se trouvent sous la peau, à la sortie de l’anus. Par conséquent, ils sont plus sensibles et peuvent s’infecter plus rapidement.

Quels sont les facteurs susceptibles de provoquer une crise hémorroïdaire ?
Les facteurs qui risquent de provoquer une crise hémorroïdaire sont principalement : la constipation ou diarrhées régulière, le surpoids, la consommation excessive d’alcool ou de produits épicés, une infection sexuellement transmissible, l’accouchement ou encore le manque d’activité physique.

Quelle est son évolution dans le temps ?
Plusieurs étapes permettent de voir l’évolution d’une crise hémorroïdaire. La première va être la sensation de brûlure et de démangeaison au niveau de la zone anale, mais aussi l’apparition de sang de manière régulière dans vos excréments.
Puis dans un second temps, les douleurs vont s’intensifier, vous allez avoir des difficultés à déféquer, et les mouvements de tous les jours vont vous sembler de plus en plus compliqués. Par exemple le sport, ou le fait de s’asseoir.
Enfin, si lors des deux stades précédents vous n’avez pas pris soin de contacter votre médecin pour qu’il vous prescrive un traitement, vous pouvez avoir des complications comme subir une thrombose hémorroïdaire ou une crise d’hémorroïdes aiguë.

Prurit anal

Le prurit anal va se traduire par des symptômes de démangeaisons ou brûlures régulières au niveau de l’anus.Plusieurs causes peuvent provoquer cette pathologie : comme l’eczéma anal, une ulcération ou une plaie au niveau de l’anus, des hémorroïdes ainsi que tous les facteurs de cette pathologie, les muqueuses, les condylomes (IST) ou encore des Oxyures (vers blancs).

Démangeaison anale

Les démangeaisons anales se traduisent par l’apparition d’éruptions cutanées, irritations ou brûlures régulières au niveau de l’anus. Les facteurs qui risquent de provoquer cette pathologie sont : un nettoyage trop irrégulier ou mal réalisé de l’anus, l’utilisation de mauvais savons ou crèmes, l’eczéma anal, ulcérations et plaies au niveau de l’anus, les hémorroïdes, les infections sexuellement transmissibles.Pour éviter la surinfection, il est préférable de le traiter très rapidement.

Mode d’emploi de l’Anusol : comment le prendre ?

Posologie de l’Anusol en pommade :

Sur une peau propre de préférence, prenez une fine couche de pommade dans votre main, puis appliquez 2 fois par jour la pommade au niveau de l’anus de préférence le matin et le soir après avoir évacué vos selles.

Posologie de l’Anusol en suppositoire :

Vous devez introduire le suppositoire dans l’anus. La dose recommandée est de deux suppositoires par jour. Tout comme la pommade il est conseillé de le faire matin et soir après avoir déféqué.

Généralement le patient se voit prescrire un traitement d’une durée de sept jours. Si au bout de ces 7 jours de traitement, vous constatez qu’il n’y a aucune amélioration, contactez votre médecin pour savoir si vous pouvez continuer le traitement ou si vous devez en changer.

Commandez l’Anusol maintenant sur une pharmacie autorisée

Composition de l’Anusol : les ingrédients ?

L’Anusol se compose de deux principes actifs qui sont :

  • L’Hydrocortisone
  • Le Zinc monohydraté

Les excipients de ce médicament pour les suppositoires sont les suivants : le triglycéride, le phosphate de calcium, le stéarate de magnésium, le méthylparabène et le propylparabène.

Les excipients de l’Anusol pour la pommade sont : le phosphate de calcium, le méthylparabène, l’huile minérale, le pétrolatum, éther polyoxyl, le propylparabène et la vaseline.

Mode d’action de l’Anusol : comment agit-il sur notre corps ?

L’Anusol va agir de la manière suivante, il va soulager, apaiser, soigner et réparer toutes les brûlures et démangeaisons suite à l’apparition d’hémorroïdes, de prurit anal ou de fissures.

En effet son principe actif : l’hydrocortisone, appartient à la famille des corticoïdes qui a des propriétés anti-inflammatoires. Cela va permettre de réduire la sensation d’irritation, de démangeaison ou de brûlures.

Contre-indications à l’utilisation de l’Anusol

Il est absolument déconseillé d’utiliser l’Anusolpour les personnes allergiques et hypersensibles au Zinc monohydrate, à l’hydrocortisone ou tout autre excipient que contient le médicament.

Si vous suivez un traitement en parallèle pour une autre pathologie, ou que vous prenez tout autre médicament sans ordonnance, il est possible que les médicaments possèdent de mauvaises interactions médicamenteuses. Pour cela, il est préférable de vérifier auprès de votre médecin traitant si vous êtes aptes à prendre l’Anusol en plus de vos traitements médicamenteux habituels.

De plus, si vous avez des problèmes d’acnés ou des rougeurs régulières, le traitement est fortement déconseillé. Enfin, si vous êtes enceinte, ou que vous allaitez un nourrisson, il est préférable d’éviter le produit, ou de procéder à une consultation chez votre médecin pour obtenir son avis.

Votre traitement Anusol chez vous en 24h

Effets secondaires de l’Anusol

Communément à tous les médicaments,l’Anusol est susceptible de provoquer des effets indésirables qui toucheront ou non les patients de manières différentes.

Les effets secondaires qui peuvent subvenir de manière fréquente lors de la prise de ce médicament sont :

  • Aspect fiévreux et engourdissement.
  • Augmentation du poids
  • Irritabilité et brûlures de la peau à l’endroit où le médicament a été appliqué
  • Possibilité de réactions allergiques cutanées
  • Apparition de pustules et de rougeurs sur les zones concernées
  • Saignements rectaux.

Si vous ressentez l’un de ces effets secondaires ou toute autre réaction anormale, il vous faut impérativement contacter votre médecin au plus vite afin de vérifier si le traitement est réellement adapté à votre pathologie.

 

anusol