Acheter le Métronidazole : médicament contre les infections

Metronidazole
Acheter le Métronidazole : médicament contre les infections
5 (100%) 2 votes

Le Métronidazole est un antibiotique antiparasitaire de la famille des nitro-5-imidazolés. Il est utilisé pour traiter plusieurs types d’infections à germes sensibles comme les acnés rosacées, les giardases, les vaginites, les infections à germes anaérobies, les amibiases hépatiques et intestinales. Il est aussi utilisé en usage dentaire pour traiter les parodontites.

Comment se procurer le Métronidazole sans ordonnance ?

Faisant partie de la famille des antibiotiques, le Métronidazole est soumis à prescription médicale. Vous devrez donc consulter votre médecin pour avoir une ordonnance et faire votre achat dans une pharmacie traditionnelle.

Toutefois, vous pourrez acheter ce médicament en ligne. Une pharmacie en ligne agréée pourra vous proposer une consultation en ligne, vous répondez à un questionnaire de santé, un médecin vérifie votre état de santé puis vous autorise ou non à commander le Métronidazole.
Votre médicament vous sera livré dans les 24 heures à votre domicile.

Commencez votre consultation en ligne pour acheter le Métronidazole sans ordonnance

Les pathologies traitées par le Métronidazole

On utilise le Métronidazole dans la prise en charge de plusieurs infections.

  • L’acné rosacée

C’est une maladie chronique inflammatoire d’origine vasculaire quoi est totalement différente de l’acné juvénile. L’acné rosacée associe couperose, érythrose et papulo-pustules folliculaires. Elle touche plus particulièrement les femmes.

Quelquefois, l’apparition de papules et de pustules est la conséquence de l’invasion de la glande sébacée par un parasite (« demodex folliculorum ») qui, en éclatant, répand une bactérie sur le visage, responsable de l’acné rosacée. L’alcool, le soleil, le stress, les conditions météorologiques favorisent ce phénomène.

  • Les giardases

La giardiase est une maladie fréquente provoquée par la présence d’un parasite dans le tube digestif. La contamination est due au port des mains souillées à la bouche et à l’ingestion d’eau ou de nourriture contaminée par ce parasite appelé Giardia intestinalis. Les parasites produisent des kystes qui se reproduisent dans les intestins causant de la diarrhée, des crampes d’estomac, de la nausée, des vomissements, des selles pâles graisseuses.Un examen des selles est nécessaire afin de diagnostiquer la maladie.

  • Les vaginites

La vaginite est une inflammation du vagin d’origine infectieuse ou irritative causée par des micro-organismes tels que parasites, bactéries ou virus. Elle peut être provoquée soit par une infection sexuellement transmissible soit par une perturbation de l’équilibre du milieu vaginal. Son signe principal est un écoulement vaginal anormal souvent accompagné de démangeaisons, sensation de brûlure, douleur pendant les rapports sexuels ou difficulté à uriner.

  • Les infections à germes anaérobies

Les bactéries anaérobies sont responsables d’infections modérées à très progressives qui peuvent se développer à n’importe quel endroit du corps humain. Elles sont classées en 3 groupes : les gangrènes gazeuses, les infections mixtes, les intoxications (Clostridium botulinum). Ces infections peuvent se situer au niveau de la flore buccale, la flore colique ou encore la flore vaginale.

  • Les amibiases hépatiques et intestinales

L’amibiase intestinale est une infection parasitaire du gros intestin provoquée par l’amibe Entamoeba histolytica qui forme un kyste. Lorsque ce kyste est ingéré, il germe dans l’intestin grêle pour donner lieu à la forme végétative qui est rejetée dans les matières fécales.

La contamination est favorisée par de mauvaises conditions sanitaires de certains pays.
Elle se manifeste par une diarrhée associée à de la fatigue, de la fièvre et un amaigrissement.

L’amibiase hépatique est secondaire à une amibiase colique. Elle est due à l’embolisation du parasite dans le foie par la veine porte, entraînant une nécrose focale puis un abcès.

Elle se manifeste par une douleur de la région du foie et une augmentation de volume de ce dernier.

  • Les parodontites

La parodontite est une inflammation des tissus qui soutiennent les dents d’origine bactérienne. Elle peut conduire à une destruction de l’os de la mâchoire.Elle débute par une inflammation de la gencive qui s’étend progressivement vers le tissu osseux en formant des poches infectées entre la gencive et la dent. Une bonne hygiène bucco-dentaire peut éviter cette maladie.

Mode d’emploi du Métronidazole : comment l’utiliser ?

Le Métronidazole est présenté sous forme de comprimés dosés à 250 ou500mg, de crème et ovules vaginales. En milieu hospitalier on peut le trouver sous forme injectable.
Les comprimés doivent être pris par voie orale avec un peu d’eau.Veillez à prendre vos doses à intervalles réguliers et n’arrêtez pas votre traitement plus tôt que prévu même si vous vous sentez mieux.La dose est établie en fonction de l’infection qui est traitée, elle varie entre 250 mg à ingérer 2 fois par jour à 750 mg 3 fois par jour. La durée du traitement aussi est variable, elle se situe entre 5 jours et 8 semaines. Dans tous les cas, vous devrez suivre scrupuleusement la posologie prescrite par votre médecin.La crème et les ovules seront utilisés pour traiter les infections vaginales une à deux fois par jour.

Commandez le Métronidazole maintenant sur une pharmacie autorisée

Composition du Métronidazole : ses ingrédients

La substance active est le Métronidazole dosé à 250 ou 500 mg par comprimé.

À cela s’ajoute les excipients : amidon de blé, povidone K 30, stéarate de magnésium.

La composition du pelliculage est du macrogol 20000, de l’hypromellose.

Concernant la crème, chaque tube contient du Métronidazole à 10 % dans une base de glycérine, de monostéarate de glycéryle, d’eau purifiée, de méthylparaben, d’acide stéarique, de trolamine et de propylparaben.

Mode d’action du Métronidazole : comment agit-il ?

Le Métronidazole est un antibiotique de la famille des nitro-5-imidazolés qui agit en tuant les bactéries et les parasites responsables de l’infection. Il est rapidement absorbé par le sang et distribué à l’intérieur du corps, fournissant une concentration suffisante pour combattre certaines infections.

Votre traitement Métronidazole chez vous en 24h

Contre-indications à l’utilisation du Métronidazole

Avant tout, vous ne devez pas prendre ce médicament en cas d’antécédents de réaction allergique à la substance active : le Métronidazole. Si vous avez des problèmes de foie, de sang (ce médicament réduit le nombre de leucocytes dans le sang) ou du système nerveux, vous devrez en informer votre médecin.

À noter, le Disulfirame associé eu Métronidazole peut plonger le patient dans un état de confusion mentale. Les femmes qui allaitent ne doivent pas prendre ce médicament. La grossesse ne présente aucune contre-indication sauf dans le premier trimestre.

Effets secondaires du Métronidazole

Comme avec tout médicament, vous pourrez ressentir des effets indésirables qui sont des nausées, une perte de l’appétit, des vomissements, une sècheresse de la bouche. Le Métronidazole peut provoquer un goût métallique ou des urines foncées.

En cas de traitement prolongé, il faudra surveiller l’apparition de signes évocateurs de neuropathies périphériques. Quelquefois, dès le début du traitement, il a été observé des réactions psychotiques avec possibilité de comportement à risque.

Pour finir, des réactions allergiques peuvent survenir. Dans ce cas, l’interruption du traitement doit être immédiate.

Vous devrez éviter la prise de boisson alcoolisée en cours de traitement. L’association avec de l’alcool pourrait vous provoquer des bouffées de chaleur, des rougeurs, des vomissements, de la tachycardie. Il est recommandé de ne pas conduire de véhicule ni d’utiliser de machines compte tenu du risque de vertiges, de confusion, d’hallucinations, de convulsions ou de troubles visuels.

 

Métronidazole