Acheter du Zyban : médicament contre le tabagisme

zyban
Acheter du Zyban : médicament contre le tabagisme
3.8 (76%) 5 votes

Le Zyban est un médicament présenté sous forme de comprimés de 150 mg. Il a pour but d’aider les patients qui souhaitent arrêter de fumer définitivement en soignant leur dépendance à la nicotine.

Comment se procurer du Zyban sans ordonnance ?

Ce médicament est disponible uniquement sur ordonnance médicale. Par conséquent, avant de débuter le traitement, vous devez vous rendre chez votre médecin afin de voir si le traitement est adapté à votre pathologie et si vous n’avez aucune contre-indication ou allergie à ce type de médicament. Vous pourrez trouver ce produit uniquement en pharmacie ou sur les sites spécifiques qui ont un agrément spécial pour la vente de médicaments sur internet à condition d’avoir une prescription médicale que vous pouvez faire en ligne également. Le point positif est que le patient peut se procurer ce médicament directement chez lui dans un délai de 24 h maximum.

Pour information, ce médicament n’est pas remboursé par la sécurité sociale.

Commencez votre consultation en ligne pour acheter du Zyban sans ordonnance

Les pathologies traitées par le Zyban : dans quelles circonstances l’utiliser ?

Le Zyban est utilisé dans un seul cas uniquement, il s’agit de l’arrêt du tabac. Chaque patient dépendant à la cigarette est différent. Certains sont plus accros à la nicotine que d’autres, et la fin de cette addiction et le temps de sevrage dépendent de celle-ci.

À la différence de beaucoup d’autres pathologies qui peuvent être soignées grâce à des traitements médicamenteux, ce n’est pas le cas pour sevrer une addiction au tabac. En effet, les deux facteurs principaux pour débuter le sevrage sont la motivation et la volonté. Pour accompagner ses deux facteurs, ils existent certains substituts pour pallier au manque de nicotine. Il y a les patchs, les gommes, les médicaments, les cigarettes sans tabac et électroniques, l’homéopathie ou encore l’hypnose.

Il existe deux manières de stopper la cigarette. Il y a les patients qui privilégient l’arrêt progressif, c’est lorsque l’individu préfère diminuer au fur et à mesure du temps en fixant un nombre de cigarettes par jour à ne pas dépasser. Puis, il y a ceux dont l’arrêt est immédiat, où le patient arrête totalement du jour au lendemain.

De n’importe quelle manière où le patient prend la décision d’arrêter, il sera touché par des troubles et des changements dans sa vie quotidienne due au sevrage et au manque de nicotine.

Parmi les troubles les plus fréquents,nous pouvons retrouver les changements d’humeur, l’anxiété, la nervosité, la frustration, la colère, l’impatience, l’agitation, les tremblements, les insomnies, des difficultés de concentrations ou encore une augmentation et une prise de poids importante.

Il est important de savoir que la durée moyenne du sevrage se situe entre trois et douze mois, pour ne plus ressentir les manques de la nicotine.

Mode d’emploi du Zyban : comment le prendre ?

Le traitement du Zyban varie de sept à neuf semaines la plupart du temps et il est rarement prolongé dû aux effets secondaires.

Sous forme de comprimé, il est à avaler à l’aide d’un grand verre d’eau pendant ou en dehors des repas, mais à heures fixes de préférence chaque jour. Lors du début du traitement, vous pouvez encore fumer de manière régulière. L’idéal est d’arrêter pendant la deuxième semaine du traitement.

Le traitement se décompose en trois phases différentes :

  • Tout d’abord, du jour 1 au jour 6 : Prenez 1 comprimé de 150 mg par jour.
  • Ensuite, du jour 7 à la deuxième semaine incluse : la posologie passe à 2 comprimés de 150 mg par jour. Vous devez laisser 8 h d’écart entre les deux prises du médicament. L’idéal est donc d’en prendre un au lever et le deuxième au coucher. Pendant cette 2e semaine de traitement, essayez d’arrêter la cigarette définitivement.
  • Enfin, de la 3eà la 9esemaine, vous devez continuer de prendre deux comprimés deux fois par jour, toujours avec au minimum huit heures de décalage entre les deux prises.

À noter : si après sept semaines de traitement vous êtes encore fumeur, consultez votre médecin, il est probable que le médicament n’ait pas d’effet et qu’il ne soit pas adapté à votre pathologie et addiction à la nicotine.

Commandez du Zyban maintenant sur une pharmacie autorisée

Composition du Zyban : comment agit-il sur notre corps ?

L’actif principal qui compose le Zyban est le Bupropion.

Les excipients présents dans ce médicament sont : Cellulose microcristalline, Hypromellose, Cystéine, Magnésium Stéréate.

Le bupropion à deux fonctions principales. Il peut être utilisé comme un antidépresseur, mais également comme un agent qui permet de lutter contre la dépendance à la nicotine, et donc au tabac.

Mode d’action du Zyban : ses effets

Le Zyban a pour objectif d’aider les patients qui sont accros à la nicotine de s’en défaire définitivement grâce à l’actif principal le Bupropion, si le traitement est bien suivi les patients pourront se détacher d’en consommer.

Contre-indications à l’utilisation du Zyban

Avant toute chose, il est absolument déconseillé d’utiliser le Zyban par les personnes allergiques et hypersensibles au Bubropion ou tout autre excipient que contient le médicament.

Avec la prise de traitement, des changements d’humeur et de début de dépression ont été constatés chez certains patients. Si vous avez déjà été diagnostiqué comme dépressif plus jeune ou au moment de la prise du traitement ce médicament est proscrit.

Le traitement est aussi contre-indiqué aux personnes épileptiques ou qui ont déjà été victimes de crises d’épilepsie. Il est totalement interdit aux personnes souffrant d’une tumeur au cerveau.

Si vous êtes atteints d’une maladie du foie, que vous buvez de l’alcool régulièrement, ou que vous avez des troubles alimentaires fréquents comme l’anorexie ou la boulimie, la prise de ce traitement est fortement déconseillée.

Votre traitement Zyban chez vous en 24h

Effets secondaires du Zyban

Chaque médicament peut entrainer des effets secondaires lors de sa prise, le Zyban ne fait pas exception. Tout d’abord, il est possible que vous ressentiez des effets secondaires fréquents comme des difficultés à dormir, de l’anxiété, des effets de la dépression, des tremblements, des maux de tête, des nausées, des vertiges ou encore une apparition de fièvre.

Dans certains cas moins fréquents, il est aussi possible de ressentir des effets secondaires suivants : une augmentation de la pression, des douleurs abdominales, une perte de l’appétit, des sensations de sifflements réguliers, une augmentation du rythme cardiaque, une sensation de fatigue extrême.

Enfin, dans les cas les plus extrêmes et rares, il est possible que les effets secondaires suivants apparaissent : évanouissements, irritabilité, contractions musculaires, crises convulsives, perte de mémoire, réactions cutanées ou encore des réactions allergiques graves.

Si vous constatez une allergie ou un changement de comportement lors de la prise ce médicament, contactez votre médecin, afin de voir si ce traitement est approprié pour vous.

 

zyban