Le rituel du hammam au Maroc

spa es saadi marrakech

Les soins du corps sont une véritable institution au Maroc et font pleinement partie de la culture et des traditions ancestrales qui se poursuivent depuis des siècles. Au cœur de cette coutume, un lieu unique favorisant les rencontres et participant à la vie de la société marocaine : le hammam. Celui-ci peut être un endroit dédié ou se situer dans un spa, mais il est également un soin à part entière qui est devenu une habitude dont aucun marocain ne saurait se passer. Excellent pour la peau, permettant de la détoxifier et de l’hydrater, le hammam est source de nombreux bienfaits et offre un moment de relaxation et de détente véritablement hors du temps.

Un petit peu d’histoire

Héritage de la Rome antique où les bains publics (thermes) étaient une véritable institution, le hammam a été adopté il y a fort longtemps par les populations arabes et plus particulièrement musulmanes. En effet, la religion musulmane préconise une purification du corps avant la prière grâce à des ablutions, c’est de là qu’est née la nécessité du hammam.

Si dans l’empire romain, les thermes étaient généralement installés au cœur de la ville, la nécessité des ablutions avant les prières a amené les musulmans à construire les hammams plutôt à proximité des mosquées à l’origine. Néanmoins, il s’agit à présent d’un véritable rituel d’hygiène et de beauté dépassant les considérations religieuses c’est pourquoi on trouve des espaces dédiés à ces soins dans tous les quartiers ainsi que dans des lieux dédiés au bien-être comme les spas. Ces derniers se sont particulièrement développés ces dernières années, correspondant tout à fait à un art de vivre marocain ancestral et permettant à tout un chacun de jouir des nombreux bénéfices du hammam dans un cadre réinventé et pensé spécialement pour la détente.

Les différentes pièces d’un hammam

Le hammam est généralement composé de plusieurs pièces correspondant à des moments spécifiques du soin et disposant de diverses températures. Ainsi, on trouve la plupart du temps 3 pièces principales dans un hammam toutes inspiré des thermes romains : le frigidarium, le tepidarium et le laconicum.

La première salle est utilisée au début et à la fin du soin, elle est à température ambiante et est plutôt dédiée au repos et permet d’accéder à la seconde salle. Celle-ci, nommée harara, offre une température à 40°, il s’agit d’une chaleur sèche indispensable à la sudation nécessaire au reste des soins. La dernière pièce est une chambre de vapeur encore plus chaude, très humide, qui participe également à l’ouverture des pores recherchée pour la purification de la peau. Par ailleurs, les hammams disposent de douches pour pouvoir se rincer si on le souhaite entre chaque étape.

Le déroulement des soins

Dans un premier temps, le passage aux vestiaires s’impose pour prendre une douche avant de commencer le hammam, se mettre en petite tenue, ranger ses vêtements et préparer son matériel si on en a (gant de crin, savon noir, etc.). Ensuite, on est invité à entrer dans la 2de pièce où la chaleur est bien plus importante et va permettre d’amorcer le processus de sudation.

hammam à Marrakech

Il est possible d’alterner selon son confort son passage dans cette pièce et dans la pièce de vapeur chaude, ce sont des instants de détente où l’on s’installe simplement sur le sol ou sur une banquette pour laisser la chaleur et la vapeur faire leur œuvre pendant au moins une dizaine de minutes voire une vingtaine. Une fois que l’on s’est bien exposé à la chaleur, que les pores se sont ouverts, vient l’étape du gommage. On commence par s’enduire de savon noir, produit typiquement utilisé dans les hammams, à laisser poser une dizaine de minutes pour profiter de tous ses bienfaits, avant de se frotter à l’aide d’un gant de crin.

Il est possible de réaliser cela soi-même ou avec l’aide d’amies pour les parties plus difficiles à atteindre comme le dos, mais l’on peut aussi s’en remettre aux mains expertes des employés du hammam qui frotteront vigoureusement tout le corps pour vous débarrasser des impuretés et des peaux mortes.

Cette étape, en plus de nettoyer la peau en profondeur, est parfaite pour stimuler la circulation sanguine et lutter contre la cellulite, elle est le soin par excellence du hammam, incontournable lorsqu’on se rend au hammam, elle peut durer de 10 à 45 min selon l’état de la peau et le zèle des professionnels qui l’exécuteront. Après ce gommage vigoureux, il est préférable de se rincer, soit avec une douche classique soit traditionnellement à l’aide d’un petit seau. Autre soin conseillé après le gommage : l’enveloppement au rhassoul.

Cette poudre d’argile aux multiples propriétés va être mélangée à un peu d’eau avant de recouvrir le corps pendant plusieurs minutes pour permettre aux principes actifs qu’elle contient de bien pénétrer la peau. Une fois l’enveloppement terminé et rincé, il est également possible de se faire masser avec de l’huile d’argan pour bien hydrater la peau après ce traitement de choc qui l’aura détoxifiée et adoucie. Après tous ces soins, il est temps d’aller s’installer dans la salle de repos pour profiter de la détente qu’ils auront procurée et se réhydrater après tout ce temps passé dans des pièces très chaudes.

Les produits et accessoires du hammam

Il existe de nombreux produits qui peuvent être utilisés dans une séance de hammam, les plus emblématiques restent cependant le savon noir, le gant de crin et le rhassoul.

Le savon noir est sans doute le produit typique du hammam marocain, composé d’huile d’olive, de pulpe d’olive noire et souvent enrichi d’huile essentielle d’eucalyptus, il est idéal pour préparer la peau au gommage c’est pourquoi l’on se savonne avec et on le laisse poser plusieurs minutes avant d’utiliser le gant de crin.

Ce dernier est également un accessoire indispensable du hammam traditionnel, il est aussi appelé Kassa ou Kissa et il en existe plusieurs modèles pour s’adapter à toutes les peaux avec un grain plus ou moins épais. Les peaux les plus fragiles et délicates opteront pour un gant à crêpe fine plus doux pour l’épiderme et qui ne l’irritera pas malgré le frottage vigoureux.

Le rhassoul est aussi très souvent utilisé dans les hammams marocains, il s’agit d’une poudre fine d’argile saponifère d’origine volcanique et extraite dans le Moyen Atlas. Tout son intérêt réside dans sa richesse en sels minéraux et en oligo-éléments, mais il en existe à présent enrichi d’autres plantes médicinales ou aromatiques pour le doter d’autres vertus. Cette poudre est diluée dans un peu d’eau pour former une fine pâte qui permettra d’adoucir la peau, de la purifier et de lui donner un aspect satiné. De plus, on reconnaît au rhassoul des propriétés émollientes et détoxifiantes venant renforcer l’effet du hammam.

huile d'argan pour hammamEnfin, l’huile d’argan n’est pas une obligation pour le massage à la fin du hammam, mais il serait tout de même dommage de s’en priver tant il s’agit d’un produit cosmétique aux propriétés largement reconnues. Il est évidemment préférable de la choisir bio et elle peut être parfumée ou nature, dans tous les cas elle a un effet anti-oxydant mais aussi des propriétés émollientes et hydrate la peau à merveille. Il est tout à fait possible de venir avec tous ses produits au hammam, mais on peut également se les procurer sur place ou laisser le soin aux professionnels du bien-être de les choisir à notre place et d’utiliser ceux qui leur semblent le plus adaptés à notre peau.

Pour finir, au rayon des accessoires pour aller au hammam, il est nécessaire de prévoir des vêtements de rechange, un bas de maillot de bain, quelques serviettes, du shampoing, des tongs ou des sandales et le traditionnel petit seau bien qu’il soit de moins en moins utilisé et puisse être fourni par le hammam.

Comment choisir son hammam ?

Vous êtes en visite au Maroc ? Vous y avez prévu des vacances ? L’expérience du hammam est donc un incontournable pour découvrir la culture et l’art de vivre à la marocaine. Toutefois, il peut être difficile de choisir l’établissement où bénéficier de ces soins surtout lorsqu’on ne connaît pas la ville où l’on séjourne. L’idéal dans ce type de situations est sans doute d’opter pour un spa dans un palace ou un hôtel de luxe. En effet, ces établissements ont bien souvent créé des espaces dédiés entièrement au bien-être de leurs clients et conçus précisément dans cette optique. Ainsi, ils sont en mesure de proposer les soins traditionnels marocains, mais également des produits de grande qualité issus du terroir national et sélectionnés avec une grande attention.

De plus, ils attachent une importance toute particulière à la formation de leurs employés de façon à ne proposer à leurs clients que des soins prodigués par des professionnels qualifiés et expérimentés qui mettront toutes leurs compétences au service du bien-être et de la détente des clients. Par ailleurs, le cadre reste une composante capitale de ce type d’expérience, il est donc essentiel que celui-ci soit tout particulièrement soigné ce que les palaces et hôtels de haut standing font généralement très bien.

Alliant artisanat marocain, sobriété et matériaux luxueux, ils proposent des espaces aérés au design étudié parfaits pour se sentir bien, se recentrer sur soi et apprécier des instants entièrement consacrés au bien-être et à la détente. Enfin, si le hammam est le rituel par excellence qu’il faut tester lors d’un passage au Maroc, les spas de ces établissements offrent généralement une myriade d’autres soins allant du massage à l’épilation en passant par les soins du visage, autant de possibilités que les visiteurs ne manqueront pas d’apprécier et qui participeront à faire de ces moments une expérience unique et inoubliable.