Les effets néfastes des fast-foods sur la santé

Aujourd’hui en France un repas sur cinq est pris dans un fast-food. Malgré le fait d’être accusés de bien des maux, les consommateurs ne semblent pas pour autant les bouder. Se retrouver entre ami(e)s autour d’une pizza, d’un burger ou d’un kebab semble être bien plus appétissant que devant une assiette de salades. Cette alimentation riche en graisse en sucre et en sel qualifiée par les nutritionnistes de malbouffe n’est pas que l’apanage des adolescents en manque de repères alimentaires.

La junk food et l’adolescence

Même si l’adolescent semble être une des cibles favorites de la junk food le phénomène de la malbouffe touche une large partie de la population quelle que soit la génération. Pour un ado la junk food c’est aussi une manière de se démarquer du schéma familial, de se créer ses propres codes alimentaires. Manger de temps à autre une pizza, burger ou un kebab si à côté de ça l’ado va à la cantine, mange à la maison des repas plus équilibrés les effets sont moindres sur l’organisme. Bien entendu si pizzas, chips, glaces, sodas etc… sont son alimentation de base, il est important de garder un oeil sur son poids et de l’inciter à bouger. Car ce qui est là redouté est bien entendu les problèmes de poids dont l’obésité qui touchent de plus en plus d’adolescent. Pour les adultes (parents, enseignants, médecin scolaire…) il est important de rester vigilant et de veiller à la santé des enfants et adolescents.

Une pratique alimentaire qui se développe

Malheureusement il n’y a pas que les jeunes qui sont attirés par cette nourriture bien trop grasse, sucrée et salée. De nombreux adultes et en l’occurrence de parents voient là une facilité et un gain de temps phénoménal dans une société où tout va toujours plus vite. Ce qui est préconisé par les nutritionnistes est une alimentation saine et équilibrée. Une alimentation variée qui apporte à l’organisme cerveau y compris tous les nutriments et probiotiques nécessaires pour son fonctionnement. Il est tout à fait possible de manger une pizza, un burger ou un kebab de qualité sans pour autant être fustigé. Mais aujourd’hui avec une malbouffe tentaculaire il est vraiment urgent de sensibiliser les jeunes et les moins jeunes sur les problèmes de santé (obésité, diabète type 2, insuffisance rénale, maladies cardio-vasculaires etc…) liés à une alimentation trop pauvre en nutriments et trop riche en glucide, lipides…

Aux USA, le fast food passe au bio !

Une lueur d’espoir toutefois, de plus en plus de fast food bio voient le jour aux USA. Au programme, des aliments équilibrés et sains, des viandes élevées en patures et nourries à l’herbe. L’engouement pour le public américain pour la « bonne bouffe » et le « farm to table » (produit issus de circuits courts) semble intarissable, à tel point que ce pays est en train de se développer un terroir, et c’est plutôt une bonne nouvelle !