Chrononutrition : les bons horaires pour maigrir

S’il est primordial de faire attention aux contenus des assiettes au cours d’un régime, il est tout aussi important de connaître l’heure et le rythme auxquels les repas doivent être pris. C’est ce qu’on appelle la chrono-nutrition.
La chrononutrition consiste à manger à une heure précise en vue de perdre du poids efficacement et de manière durable. C’est une façon de s’alimenter en respectant les sécrétions enzymatiques et hormonales de l’organisme.
Ce régime a un effet bénéfique sur la santé et sur la perte de poids.

Chrononutrition : c’est quoi ?

Inventée en 1986 par le Dr Alain Delabos, la chrononutrition est une méthode visant à mincir sans se priver de quoi que ce soit mais en respectant les heures de repas. Ce n’est donc pas un régime à proprement parlé, mais une autre façon de réorganiser l’alimentation en fonction de notre horloge biologique.

Il suffit de manger les bons aliments, au bon moment et en respectant la bonne quantité :

  • Gras au petit-déjeuner,
  • Dense au déjeuner,
  • Sucré au goûter,
  • Léger au dîner.

Concrètement, il est donc possible de manger tous les aliments qui sont généralement interdits dans les régimes les plus exigeants. Du beurre, du chocolats et autres friandises à forte teneur en calorie, mais il ne faut pas les consommer n’importe comment et n’importe quand.
Avec la chrononutrition, vous allez changer vos habitudes alimentaires en adoptant toutes les recommandations de la méthode afin d’affiner votre silhouette et rester durablement mince.

Chrononutrition : l’organisation des repas

Petit déjeuner

C’est un moment crucial qui va conditionner votre journée. Il est donc primordial pour l’organisme de se ressourcer. Votre corps a besoin d’énergie et il ne faudrait pas l’en priver. Manger donc un vrai repas complet en intégrant tous les groupes d’aliments, mais faites attention de ne pas en manger trop.

Pour un petit déjeuner complet :

100g de fromage, 3 œufs (à raison de 5 fois par semaine), 70g de pain complet avec du beurre (facultatif), céréales non sucrées. Évitez les mauvaises habitudes avec les sucres rapides comme les jus de fruits, la confiture et le miel, ainsi que la graisse saturée (viennoiserie, croissants,biscuits…etc)

Déjeuner

Légèrement plus soft que le repas du matin, le déjeuner se doit d’être néanmoins plus dense.

Pour un déjeuner complet :

Salade en entrée très légèrement assaisonnée, 170 g de viandes, de poissons ou 2 œufs, riz complet, légumes verts, pâtes complètes, légumes secs.
Évitez le pain et les fruits en grande quantité pour ne pas favoriser la production d’insuline dans le corps.

Goûter

C’est le moment crucial de la chrononutrition. Le goûter est obligatoire puisqu’il permet de couper la journée en deux et c’est aussi le moment où l’insuline a une activité naturelle dans l’organisme et permet ainsi de ne pas avoir faim jusqu’au dîner et même jusqu’au lendemain.

Pour un goûter complet :

30 g de chocolat noir gras ou des graines riches en protéines (noisettes, amandes, pistaches,…etc), des fruits coupe-faim comme la pomme ou les abricots mais attention surtout pas de bananes.
Supprimez les boissons trop sucrées (sodas, boissons chocolatées etc.), ainsi que les gâteaux industriels.

Dîner

Le soir, l’organisme a besoin de se reposer. Pensez donc à prendre un dîner très léger et facile à digérer. Les aliments sucrés et riches en matières grasses sont à bannir.

Pour un dîner complet :

130 g de volaille, viande blanche, poissons ou fruits de mer, des légumes verts ou de la salade assaisonnée d’un filet d’huile d’olive.
Surtout, évitez les viandes rouges, les charcuteries, les féculents, les produits laitiers ainsi que les fruits et les desserts trop chargés en sucre et en calories.