Comment choisir ses chaussures de sécurité ?

chaussures sécurité

Les chaussures de sécurité sont des équipements qui sortent de l’ordinaire. Elles protègent efficacement les travailleurs lorsqu’ils doivent effectuer des tâches mettant en danger leurs membres inférieurs. Si vous devez choisir une paire, sachez que ces types de chaussures sont soumis à une règlementation spécifique.

Les caractéristiques des chaussures de sécurité

Les blessures aux pieds sont réelles dans le milieu du travail même si elles sont moins fréquentes par rapport aux autres accidents : lacération de la voute plantaire, écrasement des orteils, pénétration de corps étrangers, entorse, glissade entrainant une fracture, luxation, etc. Le port de chaussures de sécurité permet d’éviter tous ces désagréments. Par ailleurs, les pieds sont une partie du corps assez fragile même en dehors des chocs comme le montre le nombre important d’hallux valgus.

Les chaussures de sécurité se déclinent dans plusieurs modèles : basses ou hautes, sabots, mocassins, bottes, sur-chaussures, etc. Elles se choisissent selon la fonction exercée. Elles comportent en général des semelles antidérapantes, à l’épreuve des perforations et des écrasements. Très confortables, elles laissent également les pieds respirer.

Les critères de choix des chaussures de sécurité

Plusieurs critères doivent être pris en compte au moment d’acheter une paire de chaussures de sécurité.

Les normes de qualité

Elles sont d’une importance capitale au moment de choisir vos chaussures de protection.

Les modèles EN 345 sont dotés d’un embout de protection pouvant résister à un choc allant jusqu’à 200 joules. Les chaussures de sécurité EN 346 comportent aussi un embout de protection dont la résistance est de 100 joules en cas de choc. Les modèles EN 347 ne comportent pas d’embout de protection.

Les lettres qui suivent ces normes de qualité désignent des protections complémentaires : CL pour une isolation thermique, WR pour leur côté hydrofuge, HRO pour les semelles résistant à une chaleur intense allant jusqu’à 300°C pendant une minute, A comme antistatique, CR pour les modèles insensibles à la coupure, etc.

Le lieu de travail

Les chaussures de sécurité sont spécialement conditionnées pour l’environnement où vous allez évoluer.

A titre d’exemple, vous aurez besoin d’une paire de chaussures de sécurité S3 ou S5 si vous allez travailler dans les mines et les chantiers humides. Dans les usines agroalimentaires, des modèles S1 sont parfaitement adaptés. Pour les laboratoires, les chaussures S2 sont de rigueur.

L’ergonomie

Certaines chaussures de sécurité sont spécialement conçues pour les femmes ou pour les hommes tandis que d’autres sont mixtes. Prenez en compte leur poids afin qu’elles ne fatiguent pas vos jambes et restent confortables durant toute la journée.

Celles munies de semelles anatomiques sont les plus confortables. L’hygiène est aussi préservée si elles sont amovibles, antibactériennes et respirables.

Concernant les matériaux, chacun d’eux possède ses propres caractéristiques :

  • le cuir pleine fleur, hautement résistant et très confortable ;
  • la microfibre, hydrofuge ;
  • le textile, très respirant et surtout léger ;
  • l’EVA, souple, imperméable et flexible à souhait.

Le prix

Le prix d’une paire de chaussures de sécurité varie en moyenne de 15€ à 70€. Lorsque le niveau de protection qu’elle offre augmente, le prix est aussi revu à la hausse. En général, son achat est supporté par l’employeur notamment lorsque la règlementation en vigueur impose son usage.

Une question ou une réaction ? Publiez un commentaire !