La thérapie d’inversion peut-elle soulager les maux de dos ?

La thérapie d’inversion consiste à suspendre une personne à l’envers pendant plusieurs minutes dans le but de soulager des douleurs dorsales ou d’autres maux similaires. Certaines données probantes appuient l’utilisation de la thérapie d’inversion pour la prise en charge à court terme des maux de dos.

On dit que la thérapie d’inversion soulage la colonne vertébrale d’une personne, « ouvre les vertèbres » et augmente la circulation sanguine. Cependant, les preuves de son efficacité sont mitigées, et il se peut qu’il ne soit pas sécurisée pour tout le monde, comme les personnes souffrant d’hypertension artérielle ou de glaucome.

Les lignes directrices cliniques de 2017 de l’American College of Physicians (ACP) indiquent que, bien que les thérapies d’inversion et autres thérapies de traction ne semblent pas nocives chez les personnes autrement en bonne santé, il existe peu de preuves de leur efficacité par rapport aux autres techniques.

Dans cet article, nous examinons le fonctionnement de la thérapie d’inversion et les avantages et les risques possibles de ce traitement.

La théorie derrière la thérapie d’inversion suppose qu’en inversant une personne de sorte que ses pieds soient au-dessus de sa tête, il est possible d’inverser l’effet de la gravité sur le corps. La gravité fait que les muscles, les articulations et les os du dos compriment la colonne vertébrale avec le temps, ce qui contribue à la douleur chronique au dos.

On pense que la thérapie d’inversion décomprime la colonne vertébrale, un peu comme un massage doux ou une manipulation physique, et pourrait permettre aux gens de trouver un certain soulagement à des symptômes comme les douleurs chroniques au dos.

La thérapie d’inversion doit toujours être effectuée sous la supervision d’un médecin.

Types de thérapie d’inversion

La thérapie d’inversion nécessite de l’équipement spécial, comme des chaises, des tables ou des bottes à gravité spécialisées. Cependant, une personne peut également pratiquer la thérapie d’inversion sans équipement en faisant certaines poses et exercices de yoga.

L’équipement d’inversion (parfois appelé table d’inversion) est relativement peu coûteux selon la marque et la qualité de fabrication. Cependant, la plupart des mutuelles santés ne couvrent pas le coût des thérapies alternatives.

L’équipement d’inversion comprend :

  • Tables d’inversion. Tables pivotantes qui permettent à une personne de se suspendre à l’envers en toute sécurité, le dos reposant sur un lit. Cette position imite la position debout, à l’envers seulement. Des tables d’inversion sont disponibles pour acheter en ligne.
  • Chaises d’inversion. Une personne s’assoit sur la chaise et s’y attache avant d’être retournée. Certaines personnes pensent que cette position assise est plus bénéfique, car elle exerce moins de pression sur les articulations des jambes.
  • Bottes de gravité. Les bottes de gravité sont des bottines fondamentalement robustes qui permettent à une personne de se suspendre la tête en bas par les pieds. Ils offrent plus de liberté et de maniabilité que les autres équipements d’inversion. Il existe de nombreux types de bottes de gravité disponibles dans les magasins en ligne.

Méthodes alternatives

Les instructeurs de yoga peuvent recommander des postures d’inversion pour aider à soulager la pression sur le dos. Les postures comprennent les appuis-tête, les épaules et les postures telles que le dauphin ou la charrue.

Ce sont des postures avancées qui devraient toujours être faites sous la supervision d’un instructeur de yoga formé.
Avantages potentiels de la thérapie d’inversion

Selon les lignes directrices cliniques de 2017 de l’ACP, les données probantes sur les avantages des thérapies de traction, y compris la thérapie d’inversion, ne sont pas concluantes.

Cependant, certaines personnes qui pratiquent elles-mêmes la thérapie d’inversion ou qui offrent le service dans leur pratique clinique, trouvent qu’il y a quelques avantages potentiels à prendre l’habitude de l’inversion comme  améliorer la sensibilité de la colonne vertébrale. La thérapie d’inversion est souvent utilisée pour traiter les maux de dos et les problèmes spinaux.

La gravité exerce une pression sur la colonne vertébrale et les muscles du dos qui maintiennent le corps droit, ce qui entraîne la compression de la colonne vertébrale avec le temps.

La manipulation physique de la colonne vertébrale, le massage et les techniques de renforcement musculaire sont souvent utilisés pour relâcher la compression. Tenir le corps à l’envers peut donc en théorie étirer la colonne vertébrale d’une manière similaire à ces techniques.

L’utilisation d’équipement d’inversion ou des poses de yoga spécifiques tous les jours peuvent améliorer la santé globale de la colonne vertébrale et des ligaments et réduire la pression sur les muscles de la région. Au final, cela pourrait se traduire par des mouvements plus confortables et un corps plus ouvert et plus souple.

Réduire les maux de dos chroniques

Beaucoup de personnes qui utilisent la thérapie d’inversion pour soulager les douleurs chroniques du dos recherchent un moyen doux et non invasif de traiter leur douleur. La thérapie d’inversion peut soulager la pression sur les articulations portantes et leur permettre de se reposer et de récupérer.

Les effets de décompression de la thérapie d’inversion pourraient potentiellement aider avec de nombreuses sources de maux de dos, comme les douleurs discales ou articulaires. La décompression peut également réduire l’intensité des spasmes musculaires dans le dos.

Si vous cherchez à choisir une table d’inversion nous vous invitons à lire dédié en cliquant sur le lien suivant : https://www.ist-world.org/meilleure-table-inversion-presentation-utilite/

Une étude publiée en 2012 dans le magazine américain « Disability and Rehabilitation » a révélé que l’utilisation d’un dispositif d’inversion réduisait le besoin de chirurgie chez certaines personnes atteintes d’une maladie discogène lombaire, qui est une condition qui rend les disques dans le dos minces et faibles. Cependant, cette étude n’a porté que sur 26 personnes, et il faut donc poursuivre les recherches.

Une personne devrait toujours écouter les conseils de son médecin ou chiropraticien au sujet des meilleurs traitements pour ses problèmes de dos spécifiques.
Risques de l’inversion thérapeutique.

Les personnes qui souffrent de certaines affections oculaires devraient éviter le traitement par inversion.

La suspension à l’envers diminue la fréquence cardiaque tout en augmentant la tension artérielle et peut exercer une pression sur les globes oculaires et l’oreille interne.

Pour cette raison, la thérapie d’inversion n’est pas recommandée pour les personnes atteintes de :

  • Tension artérielle élevée
  • Maladie du cœur
  • ostéoporose
  • Hernie
  • Os fracturés
  • Obésité
  • Les personnes souffrant d’affections qui affectent la tête doivent aussi éviter le traitement par inversion ( otites, décollement de rétine, glaucome etc. )
  • La thérapie d’inversion peut également ne pas convenir aux personnes prenant des médicaments dédiée à la coagulation sanguine ou pour la tension artérielle.
  • Le traitement d’inversion n’est pas recommandé si aux femmes enceintes.

La thérapie d’inversion ou d’autres traitements alternatifs ne devraient pas être considérés comme des méthodes de traitement garanties, mais plutôt comme des compléments aux conseils médicaux d’un médecin. Toute personne qui suit une thérapie d’inversion doit le faire sous la supervision d’un médecin. Toute personne qui remarque des effets secondaires ou une aggravation des symptômes doit arrêter le traitement et consulter un médecin.