Mutuelle santé : une hausse des cotisations de 3,4 % pour 2022

stéthoscope qui entoure une famille et un coeur

En 2022, les cotisations en lien avec la mutuelle santé augmentent de 3,4 %. Une tendance qui risque bien de se poursuivre par la suite. Mais alors, comment expliquer cette augmentation et comment choisir au mieux sa mutuelle santé ? Nous vous donnons des pistes dans cet article.

Pourquoi les cotisations augmentent-elles cette année ?

Plusieurs facteurs expliquent l’augmentation des cotisations de la mutuelle santé. En premier lieu, la réforme du 100 % santé. Débutée en 2019, elle offre la possibilité de se faire rembourser intégralement audioprothèses, lunettes et soins dentaires. Depuis l’annonce de cette prise en charge à 100 %, les soins de ce type ont été pris d’assaut.

UN RATTRAPAGE POST COVID EN CAUSE

Autre facteur à prendre en compte dans l’augmentation des cotisations, le rattrapage post Covid. Les dépenses liées à la santé auraient connu une hausse importante, obligeant assureurs et mutuelles à mettre la main à la poche. Dans la même optique, les taxes ont, elles aussi, augmenté. Par exemple, celle liée à la Covid a atteint les 3,5 milliards d’euros en 2020 et il faut donc compenser se manque.

LES DÉPENSES LIÉES À LA SANTÉ AUGMENTENT

Dernier facteur pouvant être relié à la hausse des cotisations, le fait que les dépenses liées à la santé augmentent elles aussi. La population française vieillissant, les affections de longue durée sont plus nombreuses. Les demandes de prise en charge ou encore les consultations deviennent plus importantes, de même que les remboursements. Certaines complémentaires santé se voient dans l’obligation d’augmenter leurs cotisations afin d’équilibrer leurs comptes, puisqu’elles ne peuvent créer de la dette ou être déficitaires. Si vous songez à changer votre mutuelle santé pour en trouver une plus avantageuse, voici maintenant quelques conseils qui pourraient vous aider.

Comment choisir sa mutuelle santé ?

Si elle est indispensable pour couvrir les besoins médicaux courants ainsi que les accidents de la vie, la mutuelle santé doit être choisie avec soin. Pour sélectionner celle qui correspondra le mieux à ses besoins, il est important de connaître son profil d’assuré. C’est lui qui déterminera les prestations dont vous aurez besoin et qui définira la tarification. Pour réaliser le meilleur choix, il est important de comparer plusieurs mutuelles santé, ainsi que les services offerts. Pour se faire, les comparateurs en ligne sont nombreux et vous permettront d’y voir plus clair.

LE DÉLAI DE CARENCE DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ, UN POINT IMPORTANT

Lorsque vous choisirez votre complémentaire santé, pensez à vous pencher sur le sujet du délai de carence. Il correspond à la période entre le jour où une maladie est constatée et le jour à compter duquel des indemnités journalières sont versées par la Sécurité Sociale. Sachez que certains organismes ne prévoient pas de délai de carence dans leur contrat, permettant d’utiliser toutes les garanties dès la signature du contrat.

PRENDRE EN COMPTE LES COTISATIONS DE LA COMPLÉMENTAIRE SANTÉ

Autre point à prendre en compte, le coût lié aux cotisations de la complémentaire santé, qui dépendra de plusieurs facteurs. La nature du risque, tout d’abord, qui met en avant l’âge de la personne, mais aussi la composition du foyer et la localisation géographique de celui-ci. Le coût évoluera aussi en fonction du niveau de garanties choisi et plus les remboursements seront importants, plus la cotisation sera élevée. Enfin, n’oubliez pas d’étudier les frais et les taxes. Les frais de fonctionnement et de gestion d’un assureur ou d’une mutuelle se répercutent généralement sur les contrats auxquels il est possible de souscrire.

Mutuelle santé, quelles garanties ?

Lorsque vous choisirez votre mutuelle santé, n’oubliez pas regarder les garanties qu’elle propose. En général, un premier niveau correspondant à la prise en charge du ticket modérateur est inclus. Il s’agit des dépassements d’honoraires qui resteront à votre charge à la suite d’une intervention, par exemple. Le second niveau de garanties, quant à lui, prévoira les prestations d’un niveau inférieur auxquelles il faudra ajouter des forfaits pour le dentaire et l’optique. Plus un niveau de garantie est élevé, plus les remboursements le seront aussi. Voici quelques exemples de postes de remboursement classés par catégories :

  • Le dentaire. Sont compris les soins, les prothèses et l’orthodontie.
  • L’hospitalisation. Entendez ici les frais de séjour, le forfait hospitalier ou encore les actes médicaux réalisés en maternité ou à l’hôpital.
  • L’optique. Cela concerne notamment les montures, les verres et lentilles et la chirurgie réfractive.

Certains assureurs et des mutuelles ont vu leur offre évoluer et proposent désormais des modules optionnels. Il est alors possible de souscrire à une garantie minimum et de choisir un seul module optique ou dentaire pour augmenter les remboursements. Une solution qui permet de ne payer que pour les prestations dont un assuré à réellement besoin.

Pour conclure

Si vous êtes à la recherche d’une mutuelle ou que vous envisagez de changer la vôtre, veillez donc à bien étudier toutes les propositions qui vous seront faites. Comparez les contrats afin de choisir l’assureur ou la mutuelle qui sera la plus adaptée à votre mode de vie et à vos besoins.

 

 

Une question ou une réaction ? Publiez un commentaire !