6 grosses erreurs à éviter lorsqu’on maquille sa bouche !

trop maquillé
Votez pour cet article

Pour mettre sa bouche en valeur, les femmes n’ont que l’embarras du choix. Couleurs, finis ou même matière, elles n’auraient peut-être pas assez de leur vie entière pour tout tester ! Mais à trop avoir le choix, il leur arrive de commettre de petites erreurs. Dans cet article, je vous donne quelques conseils utiles pour faire la moue et rester sexy !

Erreur n° 1 : appliquer son baume au mauvais moment

S’il est tentant d’hydrater ses lèvres juste avant d’y poser son rouge à lèvres, cette action empêche en fait la couleur de bien adhérer à la peau. Si cela ne tenait qu’à moi, je vous recommanderais d’appliquer votre baume entre 10 et 20 minutes avant de maquiller votre bouche. Les agents hydratants auront eu le temps de pénétrer, et vos lèvres ne seront pas encore desséchées. C’est le moment idéal pour mettre en valeur votre bouche sans ressentir de tiraillements !

Erreur n° 2 : oublier l’importance du crayon à lèvres

S’il a connu son heure de gloire, le crayon à lèvres n’est plus la coqueluche de nos trousses de maquillage. Pourtant, il est le meilleur atout de la mise en beauté de notre bouche. Grâce à lui, le rouge à lèvres ne dépasse pas. Plus aucune bavure ! Pour un résultat sans défaut, choisissez votre crayon de la même couleur que votre rouge à lèvres. Et contrairement à ce que voudrait la logique, on l’applique après avoir posé son rouge à lèvres ! Cela permet à la couleur de rester à l’intérieur de la bouche. En outre, le crayon lisse le contour des lèvres.

Erreur n ° 3 : céder face à l’offre

Comme je vous le disais en introduction, de nombreuses couleurs de rouges à lèvres sont commercialisées. Et lorsqu’on déambule (presque) innocemment dans les rayons de notre boutique bio préférée, on a du mal à résister à l’appel de toutes ces couleurs improbables ! Pour éviter de céder et de se retrouver avec des produits qu’on n’utilisera pas, on se contente des deux teintes qui nous mettent le plus en valeur.

D’autant que, comme votre botte de carottes, votre tube de rouge à lèvres est lui aussi périssable ! Alors si vous ne l’utilisez pas pendant un bon moment, le mieux est encore de le jeter… En effet, même s’ils ont l’air inoffensif, nos rouges à lèvres sont porteurs de germes.

Erreur n° 4 : oser le combo bouche + yeux

Parce qu’on ne veut surtout pas ressembler à Lilas, la jolie dame qui attend les messieurs au coin de la rue, on évite à tout prix de maquiller ses yeux et sa bouche avec la même intensité. Si vous préférez accentuer votre regard, optez pour la légèreté pour vos lèvres. Une petite touche d’un gloss transparent ou clair, ou d’un rouge à lèvre rose pastel ou nude fera largement l’affaire.

Erreur n° 5 : en remettre une couche

Après le déjeuner, rares sont les rouges à lèvres qui n’ont pas bougé. Le premier réflexe consiste à recolorer les lèvres par-dessus la matière qui a « résisté ». Le problème avec cette technique, c’est qu’en fonction de la qualité de votre produit de beauté, les couches successives de couleur peuvent se voir, et nuire à la beauté de votre make-up. Pour une retouche au top, démaquillez la totalité de votre bouche et appliquez la couleur sur une bouche nue.

Erreur (fatale) n° 6 : confondre maquillage et déguisement

Aussi improbable que cela puisse paraître, les femmes qui cherchent à avoir une bouche pulpeuse dépassent volontairement  du contour de leurs lèvres. Là, les filles, je suis obligée de vous dire : non, non et encore non ! Utilisez plutôt un gloss, que vous appliquerez au centre de votre bouche. L’effet sera bien meilleur ! Et vous donnera un aspect moins  clownesque !