Erythème fessier : soulager les fesses de bébé !

L’érythème fessier du nourrisson fait partie des motifs de consultation les plus fréquents chez le pédiatre. Bien qu’il soit généralement sans gravité, l’érythème fessier peut inquiéter les parents. Il se manifeste par une dermite irritative qui touche les zones des fesses en contact direct avec les couches. Ce sont les fesses, le pubis et l’intérieur des cuisses de bébé qui sont les plus concernés par l’érythème fessier. Ces parties deviennent rougeâtres et peuvent être sèches ou suintantes, recouvertes ou non de boutons. L’érythème fessier survient généralement entre 6 et 12 mois, mais il peut tout aussi se manifester dès la troisième semaine de la vie de bébé. S’il existe d’autres causes liées à l’apparition de ces rougeurs, les couches y sont généralement pour beaucoup. Découvrez dans cet article les causes de l’érythème fessier, comment le soulager naturellement et comment l’éviter.

Les causes de l’érythème fessier

L’érythème fessier est généralement causé par une couche qui favorise la macération et le frottement, des selles et urines irritantes et une barrière cutanée encore très délicate. Les bébés sont particulièrement sensibles à cette inflammation en été, lorsque les températures grimpent. En outre, une hygiène inadaptée, une poussée dentaire, un muguet, une diarrhée, une infection ORL et l’introduction de nouveaux aliments peuvent accentuer le phénomène. En effet, la consommation d’épinards, d’agrumes et de tomates peut se traduire systématiquement par un érythème fessier chez certains enfants. Le cas échéant, l’érythème fessier ne sera pas assimilé à une allergie, mais à une réaction individuelle résultant à la modification du pH des selles du bébé.

Des couches naturelles pour soulager l’érythème fessier du nourrisson

Si vous remarquez que les parties du corps en contact avec la couche de votre bébé deviennent rouges, vous avez besoin de prendre toutes les précautions nécessaires afin d’éviter qu’il n’en souffre davantage. Le premier réflexe que vous devez adopter est d’utiliser une couche la plus saine possible, fabriquée sans substances nocives et douce pour la peau de bébé, contenant des ingrédients 100% naturels. En effet, les produits chimiques qui composent les couches traditionnelles tels que le latex, le chlore, les parabènes, le phtalate, l’organoétain, le polyéthylène glycol, le pétrolatum, les parfums de synthèse et les autres allergènes et perturbateurs endocriniens favorisent l’inflammation locale qui est à l’origine de l’érythème fessier.

Vous pouvez vous procurer des couches 100 % naturelles auprès d’un site spécialisé ou d’une pharmacie. Confortables, performantes et saines, ces couches naturelles sont respectueuses de la peau très fragile des bébés. Comme les couches traditionnelles, elles sont tout aussi pratiques et absorbantes. Certaines couches offrent même jusqu’à 12 heures de protection. En achetant vos couches sur une boutique spécialisée en ligne, vous pouvez souscrire un abonnement qui vous permettra de ne jamais être à court de couches. Assurez-vous toutefois que les couches sont hypoallergéniques et testées dermatologiquement.

Appliquez une crème protectrice pour soulager les rougeurs

Avoir une bonne hygiène est essentiel pour éviter l’irritation de la peau de bébé. Ainsi, à chaque change, vous devez bien nettoyer les fesses de bébés avec de l’eau savonneuse ou des lingettes naturelles. Vous pouvez également utiliser un soin nettoyant à base de liniment oléo-calcaire pour nettoyer efficacement les fesses de votre bébé. Le liniment oléo-calcaire est reconnu pour ses actions protectrices et réparatrices. il permet de réduire les rougeurs et de prévenir leur apparition. Choisissez un liniment oléo-calcaire à l’huile d’olive pour plus de douceur et d’efficace. L’huile d’olive va hydrater et nettoyer la peau. Le liniment oléo-calcaire peut être utilisé dès la naissance.

Une fois vous être assuré que la peau est parfaitement propre, veillez à ce qu’elle soit bien sèche avant de mettre la couche. Il est d’ailleurs recommandé de laisser les fesses de bébé à l’air libre de temps en temps pour éviter les irritations. Appliquez ensuite une épaisse couche de crème protectrice qui va protéger la fine peau de bébé des frottements. Optez pour une crème pour le change à l’amande pour un soulagement immédiat des rougeurs. L’huile d’amande douce va contribuer à la réparation de la peau en agissant en profondeur. Comme pour la couche et les lingettes, privilégiez une crème pour le change naturelle et bio de préférence.

D’autres méthodes naturelles pour soulager l’érythème fessier

Outre l’utilisation de couches et de crème de change saines, il existe d’autres solutions pouvant aider à soulager l’érythème fessier.

Un bain de bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est une forme de sel très alcalin qui peut neutraliser les bactéries et l’acidité d’un érythème fessier causé par une couche souillée restée trop longtemps sur la peau de votre bébé. Les selles sont acides et contiennent des bactéries favorisant l’irritation de la peau sensible du nourrisson. Le bicarbonate de soude va réguler le pH de la zone infectée, ce qui va tuer les bactéries, réduire l’inflammation et atténuer les rougeurs.

Prenez un bol d’eau tiède et versez-y 2 cuillères à soupe de bicarbonate de soude. Appliquez doucement le mélange sur la peau de votre bébé pour un apaisement immédiat. Laissez les zones irritées tremper dans la solution de bicarbonate de soude pendant environ 3 minutes. Cela ne devrait pas provoquer de picotements, sauf si la peau est lésée. Notez que le bicarbonate de soude a un effet desséchant sur la peau. Il est donc important que vous appliquiez ensuite une crème hydratante pour favoriser la guérison.

Appliquez de l’huile de coco

L’huile de coco a de nombreuses vertus. Elle peut également protéger la peau fragile des bébés et aider à soulager l’érythème fessier. L’acide laurique et l’acide caprique contenus dans l’huile de coco tuent les bactéries et hydratent la peau. Pour une meilleure efficacité, vous pouvez ajouter de l’huile essentielle de lavande à l’huile de coco. L’association de l’huile de lavande et de l’huile de noix de coco ajoute une hydratation supplémentaire et une activité antimicrobienne. L’huile de lavande contient également des composés médicinaux qui activent et accélèrent la régénération des tissus cutanés et la fixation d’une plus grande quantité de collagène.

Vous connaissez maintenant les causes de l’érythème fessier et comment le soulager naturellement. Souvenez-vous qu’il vaut mieux prévenir que guérir. Vous devriez ainsi adopter les bonnes habitudes pour éviter que les fesses de votre bébé ne s’irritent : privilégier les couches naturelles, changer la couche toutes les deux heures, toujours bien nettoyer la peau à chaque change et appliquer une crème protectrice adaptée et toujours veiller à ce que la peau des fesses de bébé soit toujours bien au sec.

Une question ou une réaction ? Publiez un commentaire !