La maladie cœliaque

La maladie cœliaque
Votez pour cet article

La maladie cœliaque est une maladie auto-immune déclenchée par la consommation d’une protéine appelée gluten, présente dans le blé, l’orge et le seigle. Lorsqu’une personne atteinte de la maladie cœliaque mange du gluten, la protéine interfère avec l’absorption des nutriments contenus dans les aliments en endommageant les villosités ; ce sont de minuscules projections ressemblant à des cheveux qui tapissent l’intestin grêle. Les villosités endommagées empêchent le corps d’absorber les nutriments dans le sang, ce qui entraîne la malnutrition et une foule d’autres problèmes, notamment des cancers, des maladies de la thyroïde, l’ostéoporose, la stérilité et l’apparition d’autres maladies auto-immunes.

La maladie cœliaque présente cependant des caractéristiques particulières par rapport à d’autres maladies auto-immunes, notamment le rétablissement complet des lésions de la muqueuse, ainsi que la réversibilité de sa progression et de sa dynamique chronique, en évitant totalement le gluten.

Facteurs de risqueDiagnostic

Avec une grande variété de symptômes associés à la maladie cœliaque, il peut être difficile d’obtenir un diagnostic précis dès la première visite médicale. Pour déterminer si un patient est atteint de la maladie coeliaque, un médecin peut effectuer un dépistage en utilisant un test sanguin à l’anticorps, parfois associé à un test génétique. Si un diagnostic de maladie coeliaque est toujours suspecté, le médecin effectuera probablement une biopsie de l’intestin grêle pour confirmation.

Manifestation

Certaines personnes atteintes de la maladie cœliaque ne présentent aucun symptôme, mais sont toujours testées positives au test sanguin de la maladie cœliaque. Quelques autres peuvent avoir un test sanguin négatif, mais une biopsie intestinale positive. Cependant, toutes les personnes atteintes de la maladie cœliaque sont à risque de complications à long terme, qu’elles présentent ou non des symptômes.

Lorsqu’elle se manifeste, la maladie cœliaque provoque :

  • Une diarrhée,
  • Des ballonnements,
  • Un excès de gaz,
  • Une fatigue,
  • Une perte de poids,
  • Une déficience en fer,
  • Une constipation,
  • Une dépression,
  • Des démangeaisons.

Gestion de la maladie coeliaque

La maladie cœliaque est une maladie chronique qui n’a pas de traitement curatif. Cependant, les personnes atteintes de cette maladie peuvent gérer leurs symptômes efficacement en adhérant à un régime strict sans gluten. Cela signifie que tous les produits contenant du blé, de l’orge, du seigle ou de l’épeautre doivent être éliminés, y compris les aliments susceptibles d’avoir été contaminés de manière croisée, tels que l’avoine, à moins qu’ils ne soient étiquetés sans gluten.