Blanchiment des dents : le meilleur guide

L’impact d’un sourire étincelant est multiple, tant de belles dents évoquent à la fois la bonne santé, le bonheur, la joie de vivre, le bien-être, l’assurance… Celles et ceux qui perçoivent tout cela dans un sourire ont, à un moment donné de leur vie, l’irrépressible envie de se faire à leur tour blanchir les dents. A tel point qu’aujourd’hui, des dents plus claires, brillantes et bien droites sont devenues un standard social de beauté et de bien-être. C’est ainsi que les dentistes ont peu à peu développé différentes techniques pour répondre à cette demande croissante d’avoir des dents plus blanches. Socialement comme psychologiquement, avoir les dents blanches est sans conteste un atout.

Comprendre le blanchiment des dents

Familles de teintes

Il n’existe pas, à proprement parler, de nomenclature permettant de déterminer précisément la couleur naturelle des dents. Ainsi chaque type de dentition ne se blanchira pas de la même façon en cabinet dentaire. Chaque individu possède ses particularités génétiques et physiologiques, et les dents n’échappent pas à cette règle. Ensuite notre âge mais aussi nos habitudes de vie influent énormément sur la couleur de nos dents : nourriture, boissons, tabac, etc. font au fil des années changer durablement la teinte originelle.

Donc s’il n’existe donc pas de palette exacte particulièrement adaptée à la teinte dentaire, il est convenu, chez les dentistes, de classer les dents en quatre grandes familles de teintes naturelles :

  • brun rougeâtre
  • jaune rougeâtre
  • gris
  • gris rougeâtre

Dans chacune de ces quatre gammes de couleurs, il existe un continuum de teintes suffisamment établi pour que tout le monde puisse trouver sa couleur dentaire de façon assez précise.

L’éclaircissement dentaire

Il est communément admis que les dentistes sont en mesure de réaliser le blanchiment de la dentition. C’est ainsi que l’on a coutume de nommer cette technique. Pour autant il n’est pas véritablement question pour le chirurgien dentiste de donner aux dents de son patient un teinte tout-à-fait immaculée, qui n’aurait par ailleurs plus rien de naturel.

C’est la raison pour laquelle les dentistes préfèrent à blanchiment le terme éclaircissement, qui correspond mieux à la fois à la réalité des pratiques et aux résultats obtenus après le traitement réalisé. En effet le praticien va appliquer sur les dents un produit qui aura pour fonction de rendre la teinte des dents plus claire.

Le produit utilisé pour éclaircir les dents

Pour blanchir les dents, inutile d’employer des techniques de grand-mère comme le jus de citron ou le gros sel, voire de faire confiance à un bar à sourire dont les tarifs sont attractifs mais dont ne connaît pas les techniques ni les produits utilisés. Pour avoir les dents blanches, c’est à un spécialiste des soins esthétiques dentaires comme de la santé bucco-dentaire qu’il est nécessaire de faire appel.

Avant un soin, le dentiste va, pour choisir les méthodes à employer, devoir déterminer à quelles teintes et à quels types de dents il va être de son devoir d’appliquer ces techniques éclaircissantes. Comme dit plus haut, à chaque personne correspond une coloration de dent spécifique, mais il faut savoir que l’examen dentaire préalable révèle la majeure partie du temps non pas une seule et même teinte particulière, mais toute une gamme, chaque dent évoluant différemment des autres au fil des années.

Le produit qu’utilise votre dentiste est riche en péroxyde d’hydrogène (H2O2), que l’on nomme communément eau oxygénée. Sans entrer dans des détails scientifiques de la composition de celui-ci, il faut savoir que ce composé chimique possède la particularité de blanchir certains autres composés. En réalité il agit directement sur l’émail (située à la surface de la dent) et sur la dentine (située, elle, sous l’émail). Pour être plus précis, le péroxyde d’hydrogène affecte directement les molécules qui donnent une couleur sombre à l’émail et à la dentine de la dent que l’on souhaite voir blanchir.

L’avantage du péroxyde d’hydrogène est qu’il ne va pas altérer la dent : il va briser les molécules brunes contenues dans la dentine et l’émail, sans toucher du tout à la pulpe de la dent, c’est-à-dire la chair contenue au creux de celle-ci. C’est l’oxygène qui joue le rôle de briseur de molécule brune. La formule du péroxyde d’hydrogène est H2O2 et O2 est la formule chimique de l’oxygène. C’est donc l’oxygène l’agent principal de l’éclaircissement de dents par l’utilisation de péroxyde d’hydrogène, et non l’hydrogène comme on aurait pu le croire.

Les techniques pratiquées par votre dentiste

Le détartrage

Avant d’appliquer quoi que ce soit sur vos dents, votre dentiste va devoir dans un premier temps procéder à un examen complet de votre dentition. Cet examen bucco-dentaire est une pratique nécessaire avant toute intervention en matière de chirurgie dentaire ou de dentisterie esthétique. Une fois le praticien assuré que vous n’avez pas de carie et que ni l’émail de vos dents ni vos gencives ne sont trop fragilisées, il va pouvoir pratiquer un détartrage. Le tartre forme une sorte de pellicule qui recouvre en partie les dents. Il convient d’éliminer cette pellicule avant de pouvoir procéder à l’éclaircissement de la dent qu’elle recouvre. D’abord cela permet d’assainir les dents, le tartre pouvant être à l’origine d’une parondontite – c’est-à-dire une inflammation de la gencive et des tissus soutenant la dent. Une dent bien détartrée sera ensuite plus saine et plus apte à recevoir un soin d’éclaircissement.

Si un brossage de dents quotidien est recommandé pour limiter l’apparition du tartre, le dentifrice au fluor et la brosse à dents électrique ne suffisent pas en eux-mêmes pour avoir des dents blanches. Il est donc nécessaire de passer par l’étape du détartrage. Le détartrage est indolore, puisqu’il s’agit pour le dentiste de passer à la surface de la dent entartrée un appareil composé d’un embout métallique qu’un moteur fait vibrer très rapidement, ce qui a pour effet de briser la plaque de tartre en fines particules que l’on va aspirer tout au long du traitement. A la fin de l’opération, les dents dépourvues de tarte ont retrouvé leur éclat et sont prêtes à être éclaircies.

Le blanchiment au fauteuil

Se faire blanchir les dents chez le dentiste reste une pratique sûre, notamment parce que votre praticien veille à votre hygiène bucco-dentaire en amont de toute intervention. Le blanchiment au fauteuil se passe donc au cabinet dentaire. Le patient s’assied et le praticien lui prodigue les soins dentaires propres à l’éclaircissement, méthodiquement et de façon complète : les dents du patient, une fois les soins terminés, sont éclaircies pour de bon.

Une fois la première étape de l’examen bucco-dentaire finalisée, le patient choisit la teinte qu’il désire. Le dentiste lui propose une palette de teintes de dents et ensemble ils définissent celle qui correspond le mieux au patient, dans la limite du possible pour le praticien. Ensuite les gencives et les tissus de la bouche du patient sont isolés, protégés, de façon à ne pas être altérés par la suite. Puis le dentiste applique sur l’émail des dents une solution faite en partie de péroxyde d’hydrogène. Les pores de l’email, sous l’effet de ce produit, vont s’agrandir et permettre ainsi au péroxyde d’hydrogène de pénétrer et d’agir précisément là où cela est nécessaire. Il est possible d’accélérer ce procédé par l’utilisation d’une lampe de blanchiment, dont la lumière est spécifiquement conçue pour activer plus efficacement les molécules du peroxyde d’hydrogene.

Le blanchiment à la maison

En recherchant sur internet on peut acheter des kits de blanchiment des dents en vente libre, mais une fois encore, tout comme pour les bars à sourire, il est peu recommandé de choisir une telle solution. D’autant plus que les dentistes, aujourd’hui, sont en mesure de proposer des solutions satisfaisantes et professionnelles (puisque supervisées par des spécialistes) pour se blanchir les dents chez soi.

Il est crucial, pour la pérennité de sa santé bucco-dentaire, de faire en amont pratiquer un examen auprès d’un dentiste et de lui demander ensuite un conseil de professionnel. En effet il convient d’avoir une empreinte parfaite de sa dentition pour être sûr, en pratiquant l’éclaircissement dentaire soi-même à la maison, de respecter les gencives et tous les tissus de la zone buccale. Une fois cette empreinte réalisée, le spécialiste va être en mesure de réaliser une gouttière thermoformée, c’est-à-dire une empreinte parfaite de votre anatomie buccale et dentaire, moulée par l’action de la chaleur, ou bien un moulage dentaire d’une ou plusieurs dents que l’on souhaite blanchir.

Cette empreinte fidèle réalisée par le dentiste sert de support à ce que l’on appelle des séances ambulatoires : c’est le patient lui-même qui, chaque jour durant environ deux semaines, applique un gel blanchissant à base de peroxyde de carbamide dans sa gouttière et place celle-ci sur ses dents durant trois heures. Il est absolument nécessaire de bien se brosser les dents en amont, et ensuite de ne pas parler, mâcher ou boire durant le temps où l’on porte les gouttières. Le gel agit directement sur les dents et l’éclaircissement se fait jour après jour.

La blanchiment définitif

Il n’existe pas de technique de chirurgie dentaire consistant à blanchir les dents de façon définitive. Une fois le blanchiment réalisé la première fois, l’on va continuer à vivre la même vie qu’avant, à boire du café, à fumer, à manger, etc. Les dents vont à nouveau sensiblement brunir au bout d’un certain temps, plus ou moins en fonction de ce l’on ingère, et ce même si l’on va se brosser les dents chaque jour plusieurs fois.

Par conséquent l’unique solution pour avoir des dents blanches sur le long terme consiste à faire appliquer par un dentiste des facettes dentaires. Il s’agit de plaques en céramique que le chirurgien dentiste applique sur l’émail des dents, comme une sorte d’armure visant à protéger les dents des actions qui ont pour conséquence que celles-ci brunissent. La céramique, elle, n’est pas aussi sensible que l’émail des dents, et ne se laisse altérer par les boissons, les mauvaises habitudes alimentaires ou le tabac.

Précautions et mises en garde

L’examen préalable à une séance d’éclaircissement dentaire permet de déterminer si votre dentition est apte à être éclaircie. En effet il existe certaines limites, certaines contraintes qui peuvent empêcher votre dentiste d’intervenir :

  • une dentition abîmée ou altérée
  • des gencives sensibles
  • une allergie au péroxyde d’hydrogène
  • des dents cariées ou malades (gingivite, parodontie…)
  • la présence de plombages, dont la composition n’est pas à même d’être blanchie
  • la présence de couronnes ou de facettes dentaires qui, elles non plus, ne peuvent être éclaircies.

Ensuite certaines mises en garde sont à prendre très sérieusement en compte :

  • par précaution, votre dentiste préférera atteindre la fin de votre grossesse pour éclaircir vos dents
  • de la même façon pour les femmes qui allaitent votre dentiste préférera atteindre la fin de la période d’allaitement
  • les personnes qui n’ont pas encore 16 ans sont elles aussi invités à attendre, leur dentition devant avoir acquis une certaine maturité pour être blanchies.

Ces précautions et mises en garde sont dues au fait que votre dentiste n’acceptera pas par défaut d’éclaircir vos dents, parce qu’il préfère s’assurer que vous êtes dans les meilleures conditions pour ce faire. Le respect de votre intégrité d’une part mais aussi le fait qu’il a la volonté de vous procurer du bien-être au même titre que de la beauté, d’autre part, est le leitmotiv d’un vrai dentiste professionnel.

C’est la raison pour laquelle, quel que soit le prix attractif et les promesses que vous pouvez voir affichées par les bars à sourire ou sur les publicités vantant un kit de blanchiment des dents ou un miraculeux produit pour blanchir les dents sur internet – Obtenez un sourire de star !, Comment avoir un beau sourire en deux heures, Testez notre produit pour blanchir les dents naturellement et rapidement !, Redonnez de la blancheur à votre sourire !, Un agent blanchissant contre le jaunissement des dents… – vous devez avant tout avoir à l’esprit qu’il s’agit de votre corps, de votre santé buccodentaire et de votre bien-être. Voilà pourquoi il vaut mieux faire appel à un spécialiste de l’orthodontie, pour le blanchiment de vos dents.