Pourquoi humidifier la chambre de votre bébé ?

pourquoi humidifier la chambre de bébé

Vous êtes probablement en train de vous demander quelle idée farfelue que de proposer un article sur les solutions pour humidifier la chambre de son enfant. À force d’entendre que l’humidité est le signe d’une maison insalubre et le foyer de toutes les moisissures, il est normal de douter de ses bonnes vertus. Cependant, il n’est ici pas question de transformer vos chambres en forêt équatoriale, mais plutôt de comprendre l’importance d’un peu d’humidité dans la création d’un environnement sain pour votre enfant, car humidifier l’air d’une chambre de bébé permet au contraire d’éviter tout un tas de petites infections qui peuvent parasiter sa santé.

En effet, celle-ci permet d’améliorer grandement le confort respiratoire du bébé limitant les risques d’infections nasales, pulmonaires, les bronchites et même les conjonctivites. Après neuf mois bien au chaud dans le ventre de sa maman, le bébé est brutalement arraché à son environnement douillet, il a tendance à se montrer très fragile une fois à l’extérieur. Ses muqueuses sont confrontées au froid ce qui peut entraîner leur assèchement. Il faut savoir ainsi qu’un air trop sec ouvre la voie à aux maladies et à l’inconfort du nourrisson qui risquant alors d’handicaper son sommeil. Mais pas de panique, il existe bien des solutions pour remédier à cette fâcheuse situation. Nous vous invitons à lire les conseils qui vous seront prodigués ci-dessous afin de trouver toutes les réponses à vos interrogations !

Quelles méthodes adopter pour humidifier la chambre de bébé ?

Il existe beaucoup de manières d’humidifier la chambre de votre bébé. Parmi celles-ci on distingue :

Les méthodes naturelles

Si vous êtes plutôt vieille école, il existe des moyens naturels très efficaces pour contrer la sècheresse de l’air entourant votre bébé. Le plus simple est de disposer un bol d’eau chaude sur un meuble. Vous pouvez également mettre un récipient plein d’eau ou des tissus humides sur un radiateur. C’est un moyen simple, rapide et efficace à la portée de chacun et chacune d’entre nous ! Toutefois, cette technique ne vous garantit pas une couvrance à 100 % de la chambre ! Un moyen plus sûr serait d’étendre en permanence du linge frais et propre dans la chambre du nourrisson. Cela permet de garder un taux d’humidité convenable dans la pièce, mais cela implique de faire souvent des lessives ce qui peut ne pas être très pratique !

Le saturateur

Le saturateur est un réservoir en céramique que vous pouvez aisément accrocher à votre radiateur. Il a l’avantage de ne pas couter très cher et permet une totale humidification de votre pièce grâce au principe de l’évaporation. Le seul inconvénient de cette technique est que ce réservoir a tendance à se transformer en foyer bactérien si le nettoyage de celui-ci n’est pas régulier.

Les humidificateurs à air

Le taux d’humidité parfait doit être d’environ 50 % pour qu’il y ait un équilibre idéal entre l’air et l’eau. Si cette valeur est plus basse, l’air sera trop sec causant ainsi diverses infections respiratoires. Si en revanche l’air est trop humide, il sera nocif pour la santé de votre bébé et favorisera la prolifération de microbes en tout genre. De la même manière, sachez qu’en été les fortes températures auront tendance à assécher l’air. En hiver des conséquences similaires seront constatées avec l’usage excessif des radiateurs. Voilà pourquoi l’équilibre parfait peut être atteint grâce des appareils d’humidification de l’air qui peuvent être facilement programmé. (Lire notre comparatif : Meilleur humidificateur d’air)

Dépendamment des modèles, ces appareils sont conçus pour des pièces de 35 à 50 m². Ils sont généralement munis d’un réservoir qui permet la diffusion de l’eau en fines particules. La vapeur est ainsi répandue dans l’air jusqu’à ce que le réservoir soit totalement vide (il faut alors compter 8 à 12 heures).

Les types d’humidificateurs à air

Nous vous recommandons d’opter pour un humidificateur à vapeur froide qui constitue un moyen très efficace et sans danger pour votre bébé. Les humidificateurs à vapeur chaude peuvent en effet présenter des risques pour la sécurité de votre enfant qui peut se brûler d’autant plus que la température globale de la pièce monte rapidement transformant ainsi la chambre en véritable fournaise ! Vous pouvez également choisir des humidificateurs à ultrasons qui permettent un excellent contrôle du taux d’humidité et du débit du jet de vapeur. C’est donc l’un des moyens les plus efficaces pour maintenir le bon équilibre.

Le seul inconvénient des humidificateurs à air est le risque de transformer une ambiance trop sèche en ambiance trop humide, car cela pourrait favoriser le développement de bactéries et micro-organismes. Toutefois ces petits soucis peuvent très simplement être maîtrisés : il vous suffira de vous montrer raisonnable dans l’utilisation de votre appareil ! En veillant à bien contrôler régulièrement l’hygrométrie de la chambre, vous pourrez la maintenir à une valeur assurant le confort de votre petit bout !

Une question ou une réaction ? Publiez un commentaire !