Quelles aides après la fin des droits au chômage ?

En tant que chômeur, vous bénéficiez d'un droit au chômage couvrant la période où vous n'avez pas d'emploi. Une allocation vous est versée régulièrement par le pôle emploi de l'ARE. Cependant, puisque cette allocation ne sera pas éternelle, vous cesserez de la recevoir dès lors que votre situation professionnelle change. Cet arrêt des versements donne lieu à des aides financières compensatoires. Vous avez certainement besoin de connaître ces aides qui remplacent vos allocations chômage. Alors voici les aides financières de l'État en cas de cessation de l'allocation chômage !

L'Allocation de Solidarité Spécifique (ASS)

L'ASS représente les frais mis à la disposition des chômeurs qui ne reçoivent plus le droit au chômage. À partir de 2022, ces frais sont évalués à 16,91 euros par jour pour une personne célibataire. Ce sont de simples allocations qui vous sont payées lorsque vous avez déjà travaillé cinq à dix années durant la période précédant votre chômage. Ces frais vous permettent tout au moins de couvrir votre loyer.

Pour être éligible à l'ASS, vous devez être à la fin de vos droits d'allocation chômage. Ainsi, après étude favorable de votre dossier par les instances de l'ASS, vous recevrez une correspondance de Pôle Emploi vous confirmant la fin de votre allocation. C'est après cette notification de confirmation que l'ASS vous sera versé pendant une durée de six mois.

La prime de fin de droits Pôle Emploi

Cette prime spéciale est réservée aux personnes qui ne bénéficient pas de l'ASS. C'est une disposition légale de la convention du 14 avril 2017 en son article 38 relatif à l'assurance chômage. Selon les dispositions de cette loi, vous devez attester de votre incapacité à rentrer en possession de l'ASS pour un motif autre que ceux liés à vos ressources.

En principe, vos ressources ne doivent pas être supérieures à 1183,70 euros par mois si vous êtes célibataire et 1860,10 euros par mois si vous êtes en couple. Si vous respectez ces conditions, vous adresserez une demande à Pôle emploi. Cette demande doit intervenir dans les deux mois suivant le non-versement de l'ASS.

La prime de fin de droits Pôle emploi est versée une seule fois. Le montant de cette prime est évalué à 27 fois, la part fixe de l'ARE, ce qui équivaut à 327,24 €.

Le Revenu de Solidarité Active (RSA)

Pour bénéficier du RSA, vous devez donner la preuve de votre inéligibilité à l'ASS. Un formulaire est réservé à cet effet. Vous pouvez également remplir ce formulaire en ligne. Le RSA vous est versé en fonction des revenus de votre foyer ainsi que de votre situation matrimoniale. Lorsque vous êtes célibataire sans enfants à charge, vous recevrez une prime équivalant à 565,34 euros. Lorsque vous êtes en couple et sans enfants à charge, vous recevrez une prime d'une valeur de 848,02 euros. Cette prime augmente en fonction du nombre d'enfants.

Par ailleurs, le RSA est renouvelable chaque trimestre à condition que vous fassiez une déclaration trimestrielle auprès de la Caisse de Mutualité Sociale Agricole. Vous devez toujours garder votre statut de demandeur d'emploi en vous inscrivant sur pôle emploi pour bénéficier de cette prime.

Une question ou une réaction ? Publiez un commentaire !