Tout savoir sur les tampons en coton bio

Les tampons existent sous deux formes : Avec applicateur (en carton ou en plastique), qui comme son nom l’indique, aide dans l’application du tampon, grâce à un système de petits tubes coulissants. Sans applicateur. L’applicateur évite les risques d’infection puisque les doigts ne sont pas en contact direct avec la peau ou la muqueuse.

Les tampons sont souvent préférés aux serviettes hygiéniques, car ils sont plus pratiques et plus discrets à transporter et plus confortables également. Quel que soit le type de protection intime que vous utilisez, vous devez certainement en acheter chaque mois un stock pour votre hygiène intime. Si vous en avez assez de ces produits non écologiques, pourquoi ne pas opter pour les tampons en coton bio ! Les protections hygiéniques bio comment à se développer et que ce soit par simple souci écologique ou plutôt pas crainte de leur composition toxique, nous vous proposons d’en savoir plus sur ce nouveau type de protection féminine. Si vous êtes habituée à porter des tampons et que vous ne souhaitez pas forcément vous tourner vers les coupes menstruelles ou les serviettes hygiéniques bio, les tampons en coton bio peuvent être la solution parfaite. Choisissez des matériaux sains et non synthétiques, la nature n’en sera que mieux protégée !

Pourquoi opter pour les tampons en coton bio

Deux principales raisons ont poussé les femmes à utiliser les tampons en coton bio. La première raison est la possibilité de toxicité des tampons conventionnels. En effet, pour rendre les tampons plus absorbants, des composants chimiques sont ajoutés lors de la fabrication. Le coton des tampons classiques est formé d’un complexe de fibres naturelles et synthétiques, et ce coton est blanchi avec du chlore, qui lui-même crée un sous-produit appelé dioxine. La dioxine est réputée pour être cancérigène et les composants chimiques utilisés pour fabriquer ces tampons sont soupçonnés d’être à l’origine de perturbations endocriniennes lorsqu’ils pénètrent dans les muqueuses.

Or, les tampons hygiéniques n’entrent pas dans la classe des médicaments ou des cosmétiques et ils ne sont pas soumis à une règlementation pour tout ce qui concerne l’étiquetage et la mention obligatoire des composants. Bien qu’il n’y ait pas d’étude scientifique menée autour de ces produits toxiques contenus dans les tampons, il peut être inquiétant de ne pas en connaître leur composition exacte. D’autant plus que le syndrome du choc toxique a été détecté chez des femmes qui utilisaient exclusivement les tampons classiques.

La deuxième raison est la conséquence écologique de l’utilisation à grande échelle des tampons jetables. Les tampons et leurs applicateurs sont jetés dans les toilettes, ce qui a un réel impact sur les océans. En effet, il n’est pas possible de recycler de type de déchets, ils ne sont pas biodégradables et les procédés de fabrication eux-mêmes sont très polluants.

Composition et utilisation des tampons en coton bio

Comme leur nom l’indique, les tampons en coton bio sont fabriqués à partir d’un coton biologique et écologique, garanti sans OGM et sans pesticides ou dérivés pétrochimiques. De plus, le blanchiment du coton est fait sans chlore et sans dioxine, mais plutôt avec des substances sans effet comme l’oxygène, l’ozone ou le peroxyde d’hydrogène. D’un point de vue environnemental, l’impact est donc grandement diminué. De plus, contrairement aux tampons non biologiques, les tampons en coton bio ne perdent pas de fibres qui peuvent être à l’origine de graves infections vaginales.

Les tampons en coton bio ne contiennent aucun parfum ou colorant irritant et ils s’appliquent de la même façon qu’un tampon conventionnel, avec ou sans applicateur. Ils sont biodégradables, compostables et également hypoallergéniques. De plus en plus de gynécologues recommandent l’utilisation des tampons en coton bio et des protections hygiéniques bio de façon générale, afin d’éviter les risques d’irritation et d’allergies.

Où acheter des tampons en coton bio ?

Même si la tendance Bio est largement répandue, les tampons en coton bio ne sont pas encore entrés dans les habitudes mensuelles et ils restent encore assez onéreux. Quelques marques sont disponibles en France et sont très facilement trouvables dans les enseignes Bio. Il existe également de plus en plus de sites internet qui proposent spécifiquement des protections bio que vous pouvez vous faire facilement livrer. La prise de conscience des femmes pour l’effet des protections intimes sur leur santé et sur l’environnement orientera certainement le développement de ce marché.

Les alternatives aux tampons en coton bio

Suite aux différents scandales liés à la toxicité et au manque de transparence des fabricants des protections féminines, des solutions alternatives se sont développées afin de répondre à la demande des consommatrices : les éponges naturelles absorbantes, les serviettes totalement réutilisables et ainsi respectueuses de l’environnement ou encore les coupelles menstruelles. Que ce soit dans leur procédé de fabrication ou leur composition, ces solutions alternatives sont également très intéressantes. Il suffit de faire son choix selon son confort et ses habitudes.