Comment voyager avec une cigarette électronique en avion ?

Il existe une réglementation bien définie pour le transport et l’utilisation de la cigarette électronique dans l’avion. Avant de ranger vos affaires pour votre prochain vol, il est donc important d’en savoir plus sur les normes à respecter pour voyager avec sa cigarette électronique.

L’interdiction de vapoter dans l’avion

Si vous envisagez de vapoter au cours du vol, retenez dès à présent que cela est formellement interdit. La vape créée autour du fumeur gêne les autres passagers. De plus, les détecteurs de fumée sont susceptibles d’être déclenchés. Que ce soit en cabine ou dans les toilettes, évitez donc d’utiliser votre e-cigarette.

Certains fumeurs prennent le risque de vapoter discrètement, en retenant la vapeur. Toutefois, il vaut mieux éviter les sanctions et la gêne qui en découlent, lorsque vous êtes découvert.

Les normes de transport des batteries

Pour emporter une cigarette électronique lors d’un voyage en avion, vous devez respecter les règles de transport définis par l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale).

Les batteries des cigarettes électroniques et leurs accus ne doivent pas se trouver en soute. En effet, ils pourraient créer un incendie, suite à une mise sous tension accidentelle des cigarettes dans cette partie de l’avion. De ce fait, ils doivent être rangés dans les bagages en cabine.

L’organisme de régulation interdit également aux passagers de recharger leurs appareils de vapotage en cabine pour éviter toute activation accidentelle. Les batteries doivent être transportées dans un objet isolant et en cabine. Si vous ne disposez pas d’emballage isolant, assurez-vous que les accus soient dans leur conditionnement d’origine.

Le transport des e-liquide

Contrairement aux batteries, l’e-liquide peut être transporté en soute. Le voyageur a également la possibilité de le ranger en cabine. L’essentiel est que ce dernier tient compte des règles de transport régies pour les e-liquides :

  • Le rangement des contenants dans un sac plastique transparent et fermé, est exigé
  • Pour chaque contenant, le volume maximum autorisé est de 100 ml
  • La quantité globale des contenants ne doit pas dépasser 1 litre
  • Le sachet plastique doit être fait dans des dimensions de 20 x 20 cm.

Par ailleurs, il est important de se prémunir des fuites de l’e-liquide contenu dans vos réservoirs. La pressurisation et la dépressurisation en cabine pourraient bien occasionner cela, suite à la dilatation de l’air dans les réservoirs. Par conséquent, il est préférable de vider entièrement le clearomiseur avant votre départ. Prenez également la précaution de ranger vos flacons d’e-liquides dans un boîtier en plastique hermétiquement fermé.

Une question ou une réaction ? Publiez un commentaire !