Vélo elliptique et grossesse : Comment pratiquer quand on est enceinte ?

vélo elliptique et grossesse

Les femmes enceintes ont peur de faire du sport, mais la pratique d’une activité physique n’est pas incompatible avec la grossesse. Il faudra juste bien choisir le sport, adapter son entraînement et suivre quelques recommandations.

Le vélo elliptique dispose d’atouts qui pourront convenir à sa pratique durant la grossesse pour plusieurs raisons. Cependant, il sera nécessaire de s’entourer de quelques précautions. C’est un sport complet qui ne cause pas de chocs au niveau des organes, des articulations et qui permettra même de maigrir plus facilement après l’accouchement. Si l’activité est bien maîtrisée, elle pourra accompagner la femme enceinte jusqu’à l’accouchement.

Les bienfaits du vélo elliptique enceinte

Sachant que le vélo elliptique est un sport doux et qu’il ne cause aucun choc au niveau des organes et des articulations, une femme enceinte pourra adapter un entraînement en fonction de ses capacités.

Sa pratique présente des bénéfices pour la maman ainsi que pour le bébé :

  • Le risque de diabète gestationnel est réduit
  • L’excès de poids est régulé par l’activité physique
  • Les douleurs dans le corps sont atténuées
  • Dans certains cas, l’hypertension artérielle provoquée par la grossesse est limitée
  • Après l’accouchement, le retour à la forme est plus rapide
  • L’énergie est accrue
  • Apparemment, les enfants des mères faisant de l’exercice ont des taux de diabète et d’obésité plus faibles.
  • Le risque de dépression post-partum est diminué : la future maman améliore son bien-être physique et mental. Elle accepte mieux les transformations de son corps.

Comment pratiquer du vélo elliptique pendant la grossesse ?

La première précaution, si vous faites du vélo elliptique pendant votre grossesse, est de boire suffisamment pour éviter la déshydratation. Vous pouvez aussi privilégier les séances en début de journée afin de mieux combattre la fatigue. Si vous avez des nausées, évitez de faire vos exercices le ventre vide à ce moment-là.

Si vous n’avez jamais fait de vélo elliptique avant votre grossesse, il est préférable de commencer progressivement en achetant un matériel adapté. Une séance par semaine au début puis augmenter jusqu’à atteindre 3 à 4 séances hebdomadaires. Vous devrez aussi augmenter, au fur et à mesure des entraînements, leur durée pour atteindre environ 30 minutes par séance.

Voici quelques conseils à suivre pour l’organisation de vos séances d’entraînement :
Pour vos exercices quotidiens de musculation et de cardio, 30 minutes par jour seront largement suffisantes.
Vous pouvez faire vos exercices 3 à 5 jours par semaine en fonction de votre forme. Si vous vous sentez fatiguée, n’hésitez pas à fractionner vos séances et les réduire à environ 10 minutes de travail pour le cardio.
En ce qui concerne la musculation, vous ne devrez pas dépasser 30 minutes de travail que vous pourrez diviser par tranche de 1 à 2 minutes avec un temps d’arrêt entre chaque exercice.

L’essentiel est de pratiquer en douceur, en fonction de vos capacités et de demander l’avis de votre médecin gynécologue.

Quelles sont les contre-indications à la pratique du vélo elliptique enceinte ?

La pratique du vélo elliptique est possible jusqu’à la fin de la grossesse à condition d’avoir un rythme mesuré. Le test est que vous puissiez toujours parler pendant l’effort et d’avoir récupéré au bout de 15 minutes.

Cependant, il existe quelques contre-indications :

  • Menace d’accouchement prématuré
  • Grossesse multiple après 28 semaines
  • Anémie ou malnutrition
  • Retard de croissance intra-utérin
  • Hypertension de grossesse

En cas de symptômes inhabituels, il est conseillé de consulter un médecin.

Une question ou une réaction ? Publiez un commentaire !