Abcès : remèdes naturels à base de plantes
2.5 (50%) 2 votes

Les abcès chauds sont provoqués par les microbes entraînant une production de pus et se caractérisent par l’apparition de rougeurs, de tuméfaction, ou d’une sensation de chaleur. Ils sont douloureux et s’accompagnent parfois de fièvre.
Les abcès froids sont liés à la bactérie responsable de la tuberculose ou à des levures.
Quel que soit le type d’abcès, il doit être traité dans les plus brefs délais sous peine de voir l’infection se développer. Consulter un médecin est par conséquent indispensable même si les plantes peuvent améliorer votre confort.

Les symptômes liés à un abcès.

L’abcès est une infection microbienne débutant par une inflammation suivie d’une collection purulente très localisée.
Cette formation de pus peut apparaître à n’importe quel endroit du corps. Les abcès superficiels touchent essentiellement la peau, les gencives et l’anus. Les profonds abcès apparaissent sur un organe interne et sont plus dangereux.

Les plantes peuvent aider à soigner un abcès naturellement en l’attente d’un traitement médical.

L’intervention médicale est primordiale que l’abcès soit dentaire (il faut consulter un dentiste en urgence), chaud ou froid. Les conseils donnés ci-dessous sont uniquement pour un traitement dans l’attente d’une consultation médicale ou en complément des médecines traditionnelles, et ne concernent que les abcès chauds.soigner un abcès naturellement

Abcès : quelles plantes pour un usage interne ?

En tisane, vous pouvez consommer des feuilles, racines ou sommités d’artichaut, de fumeterre, de grande bardane, de pissenlit et de saponaire. Mélangez 50 gr de chaque plante et ajoutez 4 cuillères à soupe du mélange par litre d’eau. Faites bouillir 3 minutes et laissez ensuite infuser 10 minutes. Boire cette quantité dans la journée et sur une durée de 1 mois. Renouvelez l’opération si nécessaire jusqu’à amélioration des symptômes.

Quelles plantes pour un usage externe ?

plantes pour soulager un abcèsIl est possible de faire mûrir l’abcès à l’aide d’un cataplasme émollient. Pour cela, délayez 4 cuillères à soupe de farine de lin dans de l’eau chaude et appliquez sur l’abcès chaud pendant 15 minutes. Renouvelez l’opération plusieurs fois par jour.

Pour aseptiser et anesthésier un abcès dentaire en application cutanée, utilisez des clous de girofle sous forme d’huile essentielle bio et appliquez-là pure en massant. Vous pouvez faire de même avec de l’huile essentielle d’arbre à thé.

Le gingembre : une aide précieuse

Peu présent dans les cuisines françaises, le gingembre est pourtant un allié précieux. Recette : Epluchez le gingembre, rapez fin en un morceau de 1 a 2 centimètres et faites vous une infusion avec. Buvez la boisson (attention c’est très fort, ça pique quand on n’est pas habitué !). Vous pouvez manger le gingembre résiduel si vous y arrivez. Puis répétez l’opération toutes les heures ou 2 heures. Le gingembre est un anti inflammatoire ultra puissant, vous devriez être soulagé relativement rapidement, surtout si vous avez des douleurs ! Ca ne marche pas à tous les coups, mais pour moi ça fonctionne plutôt bien (c’est mon épouse asiatique qui me soigne aux petits oignons, ou plutôt au petit gingembre !).

Précautions alimentaires lorsque l’on souffre d’un abcès.

Si vous souffrez d’un abcès, allégez votre alimentation pour ne pas perturber l’élimination des toxines par les plantes. Évitez la charcuterie, les viandes grasses, les graisses cuites, les laitages et le fromage.

Evitez le sucre !

Le sucre est le pire ennemi en cas de problèmes dentaires et d’abcès. Evitez le comme la peste ! Il ralenti votre système immunitaire qui ne peut alors se battre contre l’infection. Buvez beaucoup d’eau, reposez vous, le corps doit pouvoir récupérer et se focaliser sur l’infection.

Et bien entendu compte tenu de votre niveau d’urgence, allez voir votre médecin ou à défaut une pharmacie de garde qui sera plus à même de vous aider et de vous trouver une solution médicale adaptée !